Elle s’en va avec toute sa charme et subliminale corpulence qui faisait jaser les publics et téléspectateurs de la chaîne de télévision CEBS à Kinshasa. Evelyne KAMO LOPEZ sera inhumée ce vendredi 28 févriers 2020, à la nécropole entre Terre et Ciel, dans le périphérique de la capitale congolaise.


Des adieux difficiles à accepter pour les amis et connaissances et surtout sa famille biologique qui se posent encore et toujours mille et une questions au sujet de la mort inopinée de cette présentatrice vedette de l’émission «Option des Stars». Elle a rendu l’âme, renseigne-t-on, le 13 février 2020 à Kinshasa de suite d’une maladie à la fois dangereuse et compliquée appelée «MBASU» à Kinshasa dont l’origine reste encore mystérieuse pour nombreux chercheurs et scientifiques. Alors, qui a jeté un mauvais sort à KAMO LOPEZ ?
Cette question sans réponse continue à défrayer la chronique dans les milieux de la presse à Kinshasa où les grands esprits attendent de connaître le vrai bourreau de celle que les téléspectateurs appelaient affectueusement «Mama Lopango».

Sa disparition est un coup dur pour sa fille de 5 ans qui, désormais, reste orpheline de mère. Cette disparition fortuite a aussi plongé, dans une consternation totale, les cœurs de ses collègues de la chronique musicale.
Sa dépouille mortelle est exposée depuis hier, jeudi 27 février 2020, à l’espace Kin Plazza sur 16ème Rue dans la commune de Limete, à Kinshasa.
C’est dans ce lieu de funérailles que la corporation, la famille biologique, les artistes, mécènes ainsi que tous ses proches se trouvent pour rendre un dernier hommage à la célèbre chroniqueuse de musique.
Pleurs, cris, émotions et chagrins : voilà l’expression d’un sentiment amer causé par cette disparition brutale d’une belle femme, très aimable et toujours souriante que les téléspectateurs ne verront plus jamais sur leurs petits écrans le dimanche sur les antennes de CEBS TV à Kinshasa.

Une douloureuse épreuve, au point que l’assistance, angoissée, ne pouvait contenir les larmes devant un cercueil dans lequel se trouve enseveli le précieux corps de ‘‘Mama Lopango’’ supporter. Une constellation d’hommes et de femmes en émoi peine à supporter la fin du pèlerinage d’un être cher qui s’en va pour toujours dans l’au-delà.
Occasion pour le responsable de CEBS TV de vénérer et saluer la mémoire de celle qui, par son savoir-faire, a réussi à imposer sa marque dans cette chaîne éducative durant 8 ans. «Votre accompagnement depuis cette douloureuse période a été pour nous un signe d’amitié. Nous sommes conscients que de son vivant, ‘‘Mama Lopango’’ a noué un réseau solide de relations amicales autour d’elle. Ce qui justifie d’ailleurs votre présence remarquée et remarquable en ce jour de deuil. Nous serons toujours reconnaissants de son apport dans l’histoire de CEBS et sa touche dans la chronique musicale. Nous vous remercions chaleureusement», a déclaré Merveille MAYEMBA, coordonnateur de CEBS.

Amie des stars, cette belle dame formée à l’IFASIC a reçu pratiquement sur son plateau tous les poids lourds de la scène musicale congolaise. Agée de 36 ans, Maman Lopango est devenue finalement l’une des figures emblématiques de ce média privé grâce à son émission « Option des Stars » avec sa rubrique intitulée Evangile selon KAMO LOPEZ qui dénonçait souvent certaines antivaleurs dans la société.
Que la terre de nos ancêtres lui soit douce et légère !

Jordache Diala