Flash

BAN2

 

Des derniers hommages ont été rendus, le mardi 21 janvier, par la communauté de l’Académie des Beaux-Arts à l’artiste-peintre et professeur Roger Botembe Limbayi Lita, décédé en Afrique du Sud, le 31 décembre 2019.


Me Botembe était un véritable ambassadeur aguerri des cultures de la RDC et de l’Afrique, un commando de l’art fort comme il aimait le dire, un professeur chevronné qui a formé beaucoup d’artistes et d’enseignants, a indiqué le DG de l’ABA, le professeur Kalama.
L’artiste a fondé en 1992 un atelier moderne et professionnel, devenu en 1996, les Ateliers Botembe. Pratiquant un art contemporain de la renaissance culturelle africaine, Me Botembe s’inspirait des traditions africaines, voyant dans le masque, un opérateur de transition, un lieu de rencontre des mondes visible et invisible.

Selon le vice-président de l’Association des artistes plasticiens, Hassan Tshamala Mpoy, les Ateliers Botembe furent créés pour produire des œuvres qui traduisent les performances du maître et de ses disciples.
Pour la coordination estudiantine de l’ABA, le professeur Botembe s’imposait à tous ses étudiants par sa vaste culture, il était un artiste de renommée internationale, ayant porté haut et fort, le flambeau de l’art plastique congolais. Me Botembe avait remporté le prix « Charles Buls » de la ville de Bruxelles, le prix de l’Ambassade du Paraguay et le prix du Musée d’art contemporain de Louvain-la-Neuve.

Aperçu biographique de Maitre Roger Botembe
Né à Kinshasa, le 4 mars 1959, Roger Botembe a fait ses études primaires à l’Ecole primaire Saint Pie X, dans la commune de Ngiri-Ngiri et ses études secondaires à l’Institut des Beaux-Arts de Kinshasa, couronnées par un diplôme d’Etat en 1981.
Il s’est, ensuite, envolé pour la Côte d’Ivoire, pour poursuivre ses études à l’Institut national des arts d’Abidjan, où il effectua un parcours académique de pré-spéculation dans plusieurs domaines artistiques : la peinture, la sculpture, la gravure, la céramique et le dessin.
Ses prouesses artistiques, a fait savoir le Directeur Général de l’ABA, feront qu’il aille poursuivre ses études à l’Académie royale des Beaux–Arts de Bruxelles où il obtient en 1986, un diplôme de peinture monumentale du cycle artistique supérieur du second, suivi d’un certificat de sculpture monumentale et figurative du même cycle supérieur artistique dans la même année, en 1986, où il a regagné le pays.
Engagé à l’ABA comme assistant de pratique professionnelle en 1986, il va devenir assistant scientifique jusqu’au 11 septembre 1989. Deux mois après, le 13 novembre 1989, il sera élevé au rang de chef de département de peinture.

La Pros.

Pin It