Flash

BAN2

 


Vendredi 09/04/2021 : veillée
mortuaire a sa résidence sise
sur l’avenue isangi 245/b
c/lingwala réf : cathédrale notre
dame du Congo
Samedi 1 0/04/2021 :
*09h00 : arrivée à la morgue de
l’hôpital du cinquantenaire
*1 0h00 : sortie du corps de la
morgue et exposition sur place
*1 0h1 0 : prière
*1 0h20 : biographie et
témoignage
*1 0h25 : recueillement et dépôt
des gerbes de fleurs
*1 0h45 : mot de remerciement
de la famille et prière
*10h50 : levée du corps pour le
cimetière de nécropole entre
ciel et terre

Décès de Monseigneur Jean-Pierre Tafunga

L’Archidiocèse de Lubumbashi confirme la nouvelle

 

C’est une nouvelle qui est tombé sur les têtes de gens comme un marteau, bouleversante étant-elle. C’est à Pretoria, Capitale de la République Sud-Africaine, que Monseigneur Jean-Pierre Tafunga, Archevêque Métropolitain de Lubumbashi, a finalement rendu l’âme de suite d’une maladie qui lui aura été fatale. Dans un avis de décès signé par le Vicaire Générale Monseigneur Denis Moto, en la date du 31 mars 2021, jour du décès de celui qui aura consacré au service du Très-haut, l’Archidiocèse de Lubumbashi informe que le programme de rapatriement de la dépouille mortelle, des obsèques et d’autres disposition y afférentes sera communiqué ultérieurement. Ci-dessous, l’intégralité de cette communication.

AVIS DE DECES

L’Archidiocèse de Lubumbashi a la profonde douleur d’annoncer le décès de Son Excellence Monseigneur Jean-Pierre TAFUNGA, Archevêque Métropolitain de Lubumbashi ; décès survenu à Pretoria en Afrique du Sud, ce mercredi 31 mars 2021, de suite d’une maladie.

Le programme de rapatriement de la dépouille mortelle, des obsèques et d’autres disposition y afférentes vous sera communiqué ultérieurement.

Ce communiqué s’adresse à la Nonciature Apostolique, à la CENCO, à toute l’Eglise famille de Dieu de l’Archidiocèse de Lubumbashi et à la famille biologique de l’illustre disparu.

Que notre père dans la foi repose dans l’espérance dans l’espérance de la résurrection bienheureuse !

Fait à Lubumbashi, le mercredi 31 mars 2021

A l’occasion de la reprise des activités culturelles, principalement des cultes religieux, le Révérend Docteur André Bokundoa a écrit une lettre pastorale aux fidèles de l’Eglise du Christ au Congo. Dans celle-ci, le Représentant légal de l’ECC rend grâce à Dieu pour avoir épargné la Rdc de l’hécatombe prédite au regard de la vétusté de son système sanitaire.