Après l’ouverture du procès qui implique Vital Kamerhe et Samih Jammal, la Chambre de Conseil du Tribunal de Grande instance de Kinshasa/Gombe avait promis de se prononcer mardi 12 mai 2020, sur la demande de liberté provisoire du Directeur du Cabinet du Chef de l’Etat ainsi que du Responsable numéro Un de l’entreprise SAMIBO, entreprise chargée de l’exécution du projet des maisons préfabriquées.

Après l’ouverture du procès qui implique Vital Kamerhe et Samih Jammal, la Chambre de Conseil du Tribunal de Grande instance de Kinshasa/Gombe avait promis de se prononcer mardi 12 mai 2020, sur la demande de liberté provisoire du Directeur du Cabinet du Chef de l’Etat ainsi que du Responsable numéro Un de l’entreprise SAMIBO, entreprise chargée de l’exécution du projet des maisons préfabriquées.

«Le ministre de l'économie nationale porte à la connaissance des opérateurs économiques bénéficiaires de la mesure de suspension de la perception de la TVA sur certains produits de première nécessité, décrétée par le gouvernement que la date limite pour la déclaration et la certification des stocks disponibles des produits concernés acquis avant le régime suspensif de la TVA est fixée au 15 mai 2020. Passé ce délai, aucune déclaration ni certification des stocks ne sera prise en compte", lit-on dans le communiqué signé par Mme Acacia Bandubola Mbongo.

*Il s’est ouvert ce lundi 11 mai 2020 à Kinshasa, le procès Kamerhe contre la République dans l’affaire dite de ‘‘détournement des fonds dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du Chef de l’Etat’’. L’audience a eu lieu à la Prison centrale de Makala où le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe siégeait en chambre foraine. Après vérification de leurs identités, Vital Kamerhe et Jammal Samih et Jeannot Muhima, ses deux co-accusés, ont été entendus par le tribunal.

Le Professeur Dr Cashmir Eberande Kolongele, Directeur de Cabinet ad interim du Chef de l'Etat, a reçu mardi 12 mai dernier, une délégation de la société HUAWEI RDC qui lui a remis un lot de 12.000 masques pour les agents et cadres de la Présidence de la République. Une visite qui intervient dans le cadre de la poursuite de l’engagement social de Huawei en RD. Congo.

Le flot de nouvelles sur la corruption, les conflits d’intérêts, le scandale d’interpellations « ventriotes » au sein des assemblées, discréditent les élus. Une réflexion ontologique devrait être poursuivie pour restaurer, non seulement la confiance mais, retrouver la dignité perdue auprès de l’opinion tant nationale qu’internationale par les élus en RDC.

Laissant son bureau climatisé de l’immeuble du gouvernement, telle une responsable d’Etat qui suit de près l’application sur terrain des décisions à intérêt national, Mme Acacia Bandubola, après la signature des arrêtés fixant les prix du litre à la pompe, a effectué samedi 9 mai 2020, une visite d'inspection dans quelques stations d'essence de la capitale congolaise.

C’est un procès important qui s’ouvre ce lundi 11 mai 2020 en République démocratique du Congo. Vital Kamerhe, Directeur du Cabinet du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, détenu depuis un mois à la prison centrale de Makala, ainsi que ses avocats, ont suffisamment préparé leur défense pour faire face à la confrontation avec d’autres accusés sur un prétendu détournement des fonds alloués aux travaux de 100 jours.

Statistiques

6081555
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
33567
34303
98282
5748910
777022
559814
6081555

Your IP: 46.229.168.129
2020-05-26 17:16

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg