Flash

BAN2

 

Le sourire a été sur toutes les lèvres des indemnisés de la Société Nationale d'Assurances (Sonas S.A) au cours de l'opération jeudi sinistre du 11 juillet 2019, au siège administratif de l'entreprise.

Si les arrêts de la Cour constitutionnelle, publiant les résultats définitifs des législatives du 30 décembre 2018, ont laissé un goût amer dans le chef de certains candidats et électeurs, ils auront toutefois le sceau d’allégresse auprès de Pierre Kangudia Mbayi, actuel Ministre d’Etat en charge de Budget, ainsi qu’auprès des militantes et militants du Front des congolais pour la démocratie (FCD), son parti politique, membre du Front commun pour le Congo (FCC).

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

MINISTERE DE L’ENERGIE ET RESSOURCES HYDRAULIQUES
UNITE DE COORDINATION ET DE MANAGEMENT DES PROJETS
DU MINISTERE (UCM)
PROJET D’ACCES ET D’AMELIORATION DES SERVICES ELECTRIQUES
« PAASE » en sigle français ou « EASE » en sigle anglais

AVIS A MANIFESTATIONS D’INTERET

Services de consultant : AMI N° 18/UCM/EASE/2019/SC
Consultant (Firme) chargé de :
• Elaborer les études techniques de protection de la berge de la rive gauche de la rivière Ubangi en aval de la centrale hydroélectrique de Mobayi et au droit des localités Ziamba, Kumbu Kopele et Kumbu Agunda
• confectionner un cahier des charges pour la réalisation de l’ouvrage
• contrôler et superviser l’exécution des travaux

N° de Don : Don IDA D1770-ZR du 13 juin 2017,
N° d’Identification du Projet : P156208
N° de référence : ZR-UCM-72639-CS-QCBS

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a reçu un financement de l’Association Internationale de Développement (IDA) et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce financement pour effectuer les paiements au titre du contrat afférent aux Services de consultant pour la protection et la stabilisation de la berge de la rive gauche de la rivière Ubangi en aval de la centrale hydroélectrique de Mobayi et au large des villages des villages Ziamba, Kumbu Kopele & Kumbu Agunda

Les services de consultant «Services» comprennent (i) élaboration des études techniques et confectionner d’un cahier des charges pour la mise en place d’un système de protection et de stabilisation de cette berge, afin de sécuriser les populations des localités de Ziamba, Kumbu Agunda et Kumbu Kopele, en aval de la centrale de Mobayi et (ii) contrôle et supervision des travaux

La durée de l’étude est de 114 jours calendaires. Le nombre d'hommes/mois pour la mission ne dépassera pas 8,5 dont 1,5 homme/mois est consacré aux prestations d’appui en passation de marchés.
La durée des travaux est de 12 mois.

 

L’Unité de Coordination et de Management des Projets du ministère de l’Energie et Ressources hydrauliques, UCM, agence d’exécution du Projet EASE, invite les firmes de consultants «Consultants» admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution des Services.

Les critères pour l’analyse et l’évaluation des manifestations d’intérêt sont :
1. Expérience générale
2. Références pour des expériences pertinentes démontrant que la firme est qualifiée pour les prestations requises. Ne seront prises en compte que les références pour des missions complètement achevées et pour lesquelles des attestations de bonne fin délivrées par les maîtres d’ouvrage seront jointes en appui. Les références des expériences des missions accomplies dans les délais impartis seront mieux appréciées que d’autres références
3. Disponibilité d’un large vivier de personnel compétent dans les différents domaines de la mission (personnel permanent ou vacataire)

Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions du paragraphe 1.9 des «Directives : Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre des Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’AID», édition janvier 2011, version révisée juillet 2014 «Directives de Consultants», relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.

Les Consultants peuvent s’associer avec d’autres firmes pour renforcer leurs compétences respectives en la forme d’un groupement solidaire ou d’un accord de sous-traitant.

Un Consultant sera sélectionné selon la méthode de sélection fondée sur la qualité et le coût (SFQC) telle que décrite dans les Directives de Consultants.

Les Consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse ci-dessous entre 9h00 à 15h30 heure de Kinshasa (TU+1). Les termes de référence peuvent être consultés sur le site d’UCM dont référence ci-après : www.ucmenergie-rdc.com.

Les manifestations d’intérêt écrites en langue française doivent être déposées à l’adresse ci-dessous en personne, par courrier, ou par courrier électronique au plus tard le 24/05/2019 de Kinshasa (TU+1) et porter clairement la mention :

«AMI N°018/UCM/EASE/2018/SC afférent au recrutement d’un consultant (firme) pour
• Elaborer les études techniques de protection de la berge de la rive gauche de la rivière Ubangi en aval de la centrale hydroélectrique de Mobayi et au droit des localités Ziamba, Kumbu Kopele et Kumbu Agunda
• confectionner un cahier des charges pour la réalisation de l’ouvrage
• contrôler et superviser l’exécution des travaux

 

 

 

 

L’adresse est :

Unité de Coordination et de Management des Projets (UCM) du Ministère de l’Energie et Ressources hydrauliques (MERH)
1022, avenue des Forces Armées de la RDC (ex-avenue du Haut- Commandement), Concession Zimbali & Gombe River-2ème étage du Bâtiment à usage administratif,
Croisement avec l’avenue de la Gombe (en face de l’entrée de l’Institut français-Halle de la Gombe), Commune de la GOMBE, à Kinshasa/République Démocratique du Congo
Tél : +243 84 782 4066
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour UCM

 

Maximilien Munga

Coordonnateur

C’est hier, jeudi 11 juillet 2019, que le représentant de la FAO à Kinshasa, M. Aristide Obame, a reçu dans son siège à Kinshasa- Gombe, le Secrétaire Général de l’agriculture, M. Evariste Bushabu Bopeming pour le lancement officiel des activités du projet d’appui à la structuration du programme national de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle en Agriculture.

Devant la presse accréditée à l'Assemblée nationale, vendredi 12 juillet dernier, Jeanine Mabunda Lioko, Présidente de la Chambre basse du parlement, a au nom du principe sacrosaint de la redevabilité envers la population congolaise, procédé à la restitution de sa toute première sortie à l'internationale où elle a pris part, du 3 au 10 juillet dernier, à un Forum économique de haut niveau qui a eu lieu en France et à la 45ème session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie tenue à Abidjan, en Côte-d’Ivoire, dont le thème principal était : «Parlements et renforcement de la démocratie».

2019 est une année spéciale pour le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) qui célèbre un triple événement, à savoir : la journée mondiale de la Population ce jeudi 11 juillet, au rythme du cinquantième anniversaire de cette organisation mixé aux 25 ans de la Conférence internationale pour la population et développement (CIPD) organisé, en 1994 au Caire, en Egypte.

Le mini-sommet qui s’est tenu dans la capitale de l’Angola, vendredi 12 juillet dernier, a permis aux 4 Chefs d’Etat, à savoir : João LOURENÇO, Président de la République d'Angola, Yoweri MUSEVENI, Président de la République d'Ouganda, Paul KAGAME, Président de la République du Rwanda et Félix Antoine Tshisekedi TSHILOMBO, Président de la RD Congo de poursuivre les discussions sur des questions d’intérêt commun de la sous-région.

«Après avoir évalué le déroulement du contentieux électoral devant la Cour constitutionnelle à l'issue des élections législatives du 30 décembre 2018, le Comité Directeur du Parti politique « Actions Alternatives pour la Renaissance du Congo» en sigle « AARC », Parti membre du Regroupement politique Action Alternative pour le Bien-être et le Changement, en sigle « AAB » et de la plate-forme Front Commun pour le Congo, en sigle « FCC » est peiné de constater que cette Cour a arbitrairement, sans fondement et pour des raisons inavouées, invalidé deux de ses élus ».

Statistiques

26461055
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9021
18804
84406
26188710
175875
690642
26461055

Your IP: 44.197.198.214
2022-12-07 10:31

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg