Flash

C’est sur le site Axenordsud Média que le professeur Godefroid Bokolombe est intervenu au sujet de la controverse qui défraye la chronique à Kinshasa : « S’il voulait restructurer les forces armées comme la constitution lui en reconnaît la compétence, le président Tshisekedi n’avait vraiment pas besoin d’envoyer le premier ministre en mission et donner la très mauvaise impression de prendre une telle décision à la sauvette comme s’il le poignardait dans le dos», écrit-il.

*Dans un Tweet, Kitenge Yesu, le Haut Représentant et Envoyé Spécial du Chef de l’Etat, relève que la cause réelle des alliances circonstantielles actuelles est un combat contre la justice, l’Etat de Droit. Tout en recommandant la solidarité, il lance, plutôt, un appel aux suspects de toutes tendances. ‘’Unissons-nous’’, crie-t-il.

Répondant favorablement à l’appel lancé par le Gouvernement congolais de participer au travail de redressement économique du pays, l’Université Technologique Bel Campus a élaboré, à travers son Observatoire économique de management, «Le plan Congo démocratique émergent à l’horizon 2040, Orientations stratégiques de développement 2020-2030».

Effondré dans la nuit du 25 au 26 novembre 2019, à la suite d’une pluie diluvienne qui s’était abattue dans la ville-province de Kinshasa, le pont Kianza, reliant deux municipalités, à savoir : Lemba et Ngaba, a été réhabilité et inauguré, mardi dernier, par Willy Ngoopos, Vice-Premier ministre en charge des Infrastructures et Travaux Publics.

« Nous sommes venus rencontrer Mme la Présidente en tant que caucus des parlementaires de la province du Kasaï. Nous avons des préoccupations par rapport à nos bases…Nous sommes venus faire la ronde de tous ces problèmes avec Mme la Présidente, qu’elle nous aide en tant que Présidente de notre Chambre à faire le lobbying pour que des solutions idoines soient trouvées par rapport aux préoccupations de nos bases. En dehors de cela, nous avons un problème particulier. La province du Kasaï n’était pas contaminée jusque-là par la COVID-19. Mais y a peu des jours que notre province est concernée. Nous sommes venus pour faire le plaidoyer pour qu’à son niveau, elle nous aide aussi à prendre langue avec d’autres autorités pour que cette pandémie soit aussi prise en charge dans notre province».

Tempête au Parti Lumumbiste Unifié (PALU). Les esprits sont surchauffés. Une vive tension y est observée après que le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières ait pris acte du changement dans la direction de ce parti, une initiative de l’aile pilotée par Godefroid Mayobo sous couvert du Bureau politique.

‘‘Renforcer le programme de formation des jeunes et faciliter leur pénétration dans le secteur économique, afin de susciter une génération de créateurs d’emplois pouvant renforcer la chaîne de valeurs en RDC’’. Tel est l’objectif ultime des assises ayant eu leur lancement hier, lundi 27 juillet 2020, dans les installations du CENACOF.

Le chirurgien Gynécologue, fondateur et médecin directeur de l’Hôpital Panzi, Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix 2018, à l’occasion de la Journée de la Justice Internationale qui commémore l’adoption du Statut de Rome de la Cour Pénale Internationale (CPI), a exigé l’application des recommandations du Rapport Mapping des Nations Unies qui décrit les violations les plus graves des droits humains et du droit international humanitaire commises en République démocratique du Congo (RDC) entre mars 1993 et juin 2003.

*Depuis juin 2020, des marches de la Population, toutes tendances confondues, se succèdent à travers toute la RDC, en commençant par Kinshasa, la Capitale. L’Udps/Tshisekedi, le 22, le 23 juin et le 9 juillet 2020. Lamuka, le 13 juillet 2020. Le FCC, le 23, le 24, le 25 juillet 2020 à Kinshasa, Goma, Kisangani, Kikwit, Bunia et la série continue…Toutes ces marches n’ont qu’un seul et même objectif : le Peuple exige le respect strict de la Constitution !! Seules, sont différentes, les thématiques brandies.

Réunis autour du Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, ce mardi 28 juillet 2020 à l’hôtel du Gouvernement, les membres du Comité de Conjoncture Economique ont examiné la problématique des Exonérations et compensations dans les opérations de dédouanement, la situation qui prévaut dans le secteur minier, mais également fait un point sur l’état de la conjoncture.

Statistiques

8353525
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
1775
31744
156895
7970533
184567
979134
8353525

Your IP: 18.204.55.168
2020-08-07 00:36

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg