L’Honorable Laurent Batumona, Coordonnateur des Forces Politiques Alliées de l’Udps (FPAU), et Président national du Mouvement de Solidarité pour le Changement (MSC), a fait une importante déclaration, lundi dernier, qui appelle à la sagesse et responsabilité devant l’histoire des Députés nationaux de la Coalition CACH-FCC.

20 mai 2019, Ilunga Ilunkamba est nommé Premier Ministre. La fin de sept mois de tractations et d’incertitudes. L’homme d’Etat congolais a fait l’unanimité dans la coalition CACH et FCC. Un sacre pour ce natif de Djino, dans le Katanga profond. Ce fils du terroir a gravi les échelons de la vie sociale, au mental et à l’abnégation.

«J’accuse réception de votre lettre parvenue à mon cabinet. A la lecture de celle-ci, je relève quelques irrégularités au sujet des procédures en cours ainsi que des incohérences en rapport avec les dates. En effet, celle du dépôt indiquait le 12 mai 2020, tandis que la date de rédaction affichait le 13 mai 2020 », note Jean Marc Kabund dans son accusé de réception s’adressant à sa collègue Mme Mabunda, Présidente de l’Assemblée nationale.

*Bokumwana Maposo Elysé, élu de Bongandanga, plus précisément à la Mongala, l’une des excroissances de l’Equateur aujourd’hui démembré, félicite Tunda ya Kasende, le VPM de la Justice et Garde des Sceaux, pour avoir arraché du gouvernement le quitus du Conseil des Ministres en vue de s’engager dans la lutte impitoyable contre les cybercriminels œuvrant notamment, sur des réseaux sociaux ainsi que sur d’autres supports de communication modernes pour diffuser des informations déformées ou falsifiées qui ternissent l’image de la RD. Congo.

Trois heures d'audition et 31 questions, les Députés nationaux n’ont pas épargné Gilbert Kankonde, Vice-premier ministre, Ministre de l’intérieur et la sécurité. Après son passage à l’hémicycle du Palais du Peuple, d’autres ministres ont été auditionnés au sein des différentes commissions dans le cadre du contrôle parlementaire.

Sans ambages, il confirme que l’Ordonnance n°20/013/BIS du 16 mars 2020 portant création, organisation et fonctionnement d’un service spécialisé dénommé : ‘’Agence de Prévention et de lutte contre la corruption est conforme à la Constitution. Cette position tranchante de Stanis Miteko Kapenga, Expert en Finances Publiques et Fiscalité, contraste, cependant, avec les avis de Delly Sessanga et Henri Thomas Lokondo Yoka dont les dernières sorties médiatiques remettaient, pourtant, en cause cette Ordonnance présidentielle.

Deux semaines après son intervention à la Chambre basse du parlement, où il avait répondu à une question d’actualité, Sylvestre Ilunga Ilunkambra, Chef du Gouvernement congolais, va devoir répondre aujourd’hui, au Sénat, à la question orale avec débat lui adressée par le Sénateur Jean Bakomito, relative à la gestion de la pandémie à coronavirus en République Démocratique du Congo.

C’est un coup dur pour le Ministre de la formation professionnelle, M. John Ntumba. A l’issue du rapport présenté par la Commission Politique, Administrative et Juridique (PAJ) de l’Assemblée nationale, la plénière a voté, à huis-clos, pour l’autorisation d’une instruction judiciaire contre celui qui était le superviseur du programme de 100 jours du Chef de l’Etat, au niveau du Kasaï Central.

*L’affaire Kamerhe continue à défrayer la chronique de l’actualité tant nationale qu’internationale. Dans le microcosme, des voix s’élèvent pour appeler à une justice indépendante et professionnelle sur ce dossier de 100 jours qui livre chaque jour un peu plus de nouvelles révélations.

Deux questions orales avec débat sont à l'ordre du jour de la plénière prévue ce mercredi 20 mai 2020. Au cours de la conférence des présidents qui s'est tenue hier sous le leadership de sa présidente, Mme Jeanine Mabunda Lioko, il a été question de planifier la plénière de ce mercredi qui va tourner autour de trois points essentiels.

*L’opposition congolaise est-elle devenue aphone ? La dualité inhérente à la démocratie fait de plus en plus défaut. Pendant que des fissures sont perceptibles au sein de la plateforme Cap pour le Changement (CACH) et des vagues en train de faire tanguer la coalition au pouvoir, FCC –CACH, l’opposition incarnée par Lamuka dont certains leaders, si pas tous, se trouve à l’extérieur du pays, s’illustre par un silence assourdissant.

Statistiques

6079607
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
31619
34303
96334
5748910
775074
559814
6079607

Your IP: 46.229.168.152
2020-05-26 16:15

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg