Flash

BAN2

 

*Le sursaut politique de Félix Tshisekedi exprimée dans sa nouvelle vision, l’Union Sacrée de la Nation, s’en va conquérir bien au-delà des rivages de l’Udps ou du Cach. Plusieurs Députés nationaux et figures politiques connus aux couleurs du Front Commun pour le Congo (FCC) ne cachent plus, pour certains, leurs intentions de rejoindre le navire.

Le Bateau de l’Union sacrée ne fait qu’embarquer des hommes et partis politiques soucieux du développement de la République démocratique du Congo et au changement. Le dernier cas en date, le Parti pour l’Action et le Développement du Congo (PADEC), parti cher à Jacques KUYANGANA MBONGO qui vient d’adhérer à la vision du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

*Après la chute de Mabunda et de l’ensemble de ses co-équipiers au perchoir de l’Assemblée Nationale et alors qu’on croyait qu’en démocratie, lorsque les affaires sont claires avec le vote déterminant de 281 Députés contre 200, les acteurs politiques devaient, logiquement, en tirer des leçons, voici qu’un nouveau plan contraire serait en gestation au Sénat.

Le Gouvernement Ilunga Ilunkamba a réalisé un déficit budgétaire d’environ 900 milliards de Francs Congolais. Déficit causé principalement par les effets néfastes de la pandémie de covid-19 sur l’économie nationale. C’est ce qui ressort de la traditionnelle réunion du Comité de Conjoncture Economique (CCE), la toute dernière de l’année 2020, présidé par le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba.

Fini le suspense à la Chambre basse du parlement ! Le feuilleton de la remise-reprise se conjugue déjà au passé. Car, le Bureau sortant de l’Assemblée nationale, appelé communément ‘’Bureau Mabunda’’, a finalement procédé à la cérémonie de la passation des pouvoirs avec le Bureau d’âge que chapeaute actuellement le Président Christophe Mboso N’kodia.

Le mois de mars paraît bien loin pour éplucher les matières restantes lors de la session de septembre 2020 au niveau de la chambre basse du Parlement. En effet, ce dimanche 3 janvier 2021, le Rapporteur du Bureau d’âge de l’Assemblée nationale, le Député national Gaël Bussa, a lu la décision numéro 001 dudit Bureau, portant convocation de l’Assemblée nationale en session extraordinaire, du 5 janvier au 3 février 2021.

Il a rejoint l’Union Sacrée de la nation, non sans raison. Il justifie sa traversée par la convergence de vues entre le discours du Président de la République et lui-même sur les réformes essentielles sur le plan politique, lesquelles réformes, martèle-t-il, réaffirment la volonté du Constituant originaire confortant ainsi ses positions maintes fois exprimées tant au niveau du Gouvernement que du FCC.

Au total, 302 Députés nationaux ont confirmé leur adhésion à l’Union sacrée de la nation. Conduits par le Président a.i de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), l'Honorable Jean-Marc Kabund, ces élus nationaux ont échangé avec le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo le samedi 3 janvier 2021 au chapiteau de la Cité de l'Union Africaine.

«Vaut mieux tard que jamais », dit-on. Le Coordonnateur en exercice de la plateforme Lamuka, Martin Fayulu Madidi va finalement communier avec ses partisans au sujet des enjeux politiques et sociaux de l’heure, et ce, à travers un meeting qu’il va tenir aujourd’hui, mercredi 30 décembre 2020 dans l’un des quartiers populaires de la capitale, Camp Luka.

*Les choses se sont précipitées sur la scène politique au point que les meilleures prévisions n’avaient pas annoncé qu’avant la fin de l’année, la coalition FCC-CACH sur laquelle tout le monde pariait allait se transformer en eau de boudin et que celui qui paraissait comme étant le plus faible en apparence allait, curieusement, se transformer en une forme d’ombudsman pour défendre avec puissance jusqu’à la dernière minute, les intérêts du peuple congolais.

*La page de l’année 2020, qualifiée d’année des actions par le Président Félix A. Tshisekedi, sera définitivement tournée ce 31 décembre à minuit. Une nouvelle va s’ouvrir. Avec quelles promesses ? Celles antérieures ont-elles été réalisées ? Dans tous les cas, le constat est amer : les 60 ans d’indépendance de la RDC sont un fiasco.

C’est un ‘‘super introduit’’ dans le harem politique actuel qui livre le portrait du prochain Chef du Gouvernement qui conduira l’Exécutif Central aux couleurs de l’Union sacrée de la nation. Les diplômes et l’expérience à eux seuls ne suffiront pas pour présenter sa candidature. Il va falloir remplir un certain nombre de critères supplémentaires que voici.

Statistiques

15053546
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
6903
25681
123535
14765126
360664
764873
15053546

Your IP: 2a01:4f8:191:3427::2
2021-04-16 07:18

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg