Flash

BAN2

 

La note de conjoncture économique ainsi que la situation du secteur minier en République démocratique du Congo ont été présentées respectivement par la VPM en charge du Plan, Elysée Munembwe et le Ministre des Mines, Willy Kitobo Samusoni, ce mercredi 20 janvier 2021 au cours de la réunion du Comité de Conjoncture Economique présidée par le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba. Par ailleurs, il a été révélé au sujet de la pandémie de Covid 19, que 1700 cas et 20 morts ont déjà été enregistrés en une semaine dans le pays.

*La progression de la deuxième vague de la Covid-19 est préoccupante en République démocratique du Congo. Face à cela, le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba a présidé ce mercredi 13 janvier 2021, une réunion du Comité Multisectoriel de Riposte contre la Covid 19, dont il est le Président.

*Réunis hier, mercredi 20 janvier 2021, aux fins d’analyser la communication du Député Jean-Marc Kabund à l’attention de certains Députés FCC/Union sacrée, les Groupes parlementaires MS-G7, AMK & Alliés et MLC/ADN ont déploré et condamné ce qu’ils qualifient des ‘’contre-vérités’’ poférées par le Président a.i de l’Udps.

Jolino Makelele, ci-devant Ministre de la Communication et Médias a convié les patrons de presse à une cérémonie solennelle d’échange de vœux doublée d’un déjeuner-débat ce mardi 12 janvier 2021. La manifestation s’est déroulée dans un chapiteau à la Résidence 19 à la Gombe.

*Quatre immeubles, au total. Trois à Gemena et un à Bozene, à plus ou moins de quatre-vingt-dix kilomètres de Gemena, au Sud-Ubangi. A ctes de cession en mains. Certificats d’enregistrement à l’appui. Mais, Jeannot Mokili Danga Kassa se dit victime d’un usage abusif de la puissance publique pour l’écarter de la jouissance de ses biens immeubles.

*C’est une contre-attaque de la part du FCC qui traverse des moments difficiles depuis la déchéance du Bureau Mabunda survenue au mois de décembre 2020. Les Députés de cette plateforme politique ont déposé lundi 11 janvier 2021, trois pétitions auprès du secrétariat administratif contre les membres du Bureau d’âge de la Chambre basse du parlement, par l’entremise d’un huissier de justice.

ENSEMBLE pour la République et le MLC ont déjà présenté leurs propositions qui, jusqu’ici, n’ont pas encore reçu de suite. Il appartient donc au CACH de clarifier sa position. Ainsi, refusent-ils catégoriquement de cautionner, de quelque manière que ce soit, la continuité de la coalition FCC-CACH qui tient à contrôler le Gouvernement et l’Assemblée nationale.

*C’est fait ! Le dernier rescapé du Bureau Mabunda a finalement déposé sa démission. Matière prévue à l’ordre du jour, l’Assemblée nationale n’a pas traité hier, lundi 11 janvier 2020, la pétition contre le questeur adjoint Vakpa Unyon Innocent, seul membre de l’équipe dirigeante sortant de cette chambre législative resté encore en fonction depuis le 10 décembre dernier, après la déchéance du Bureau que chapeautait Jeanine Mabunda Lioko.

*Nouvelle adhésion dans l’Union sacrée de la Nation. Ce lundi 11 janvier 2021, le Bureau Politique du Parti Travailliste (PT) a décidé « en âme et conscience » de répondre favorablement à la main tendue par le président de la République à toute la classe politique, « en vue de sceller un pacte républicain qui permettrait à notre pays de relever, dans un élan patriotique, les défis auxquels il fait face sur le plan sécuritaire, politique, économique et social ».

*Elle aura été longue. Mais, la moisson très faible. Au finish, à l’issue de ce rencontre tripartite ‘’Katumbi – Bemba-Tshisekedi’’, les violons ne seraient pas accordés, le mercredi 13 janvier jusqu’aux petites heures du matin. Et, selon des sources mieux éclairées, ni le Mouvement de Libération du Congo, ni Ensemble pour la République ne sauraient embarquer dans le navire du gouvernement de l’Union sacrée de la Nation.

*‘’Comme l’Union sacrée a été initiée pour, semble-t-il, privilégier, au-delà de toute autre considération, l’intérêt suprême du Peuple, les Députés membres de l’Union sacrée seraient mieux inspirés de plaider pour leur participation bénévole à cette session extraordinaire et exiger que les 12 millions de dollars américains arrêtés pour financer la session extraordinaire soient plutôt consacrés, dans l’intérêt suprême du Peuple, à la gestion de la crise sanitaire de la pandémie de la COVID-19’’, soutient Jean-Pierre Lisanga Bonganga, dans une déclaration politique publiée, le 10 janvier 2021.

Statistiques

15153688
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
16025
24968
62143
14930011
460806
764873
15153688

Your IP: 106.14.35.66
2021-04-20 12:50

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg