Flash

L’état d’urgence proclamé par le Président de la République depuis le 24 mars dernier prend fin le mardi 21 juillet 2020, a annoncé le porte-parole du gouvernement, David Jolino Makelele. Pour ce faire, au niveau du bureau de l’Assemblée nationale, une proposition de loi mettant fin à l’état d’urgence prorogé déjà à 6 reprises a été déposée hier, jeudi 16 juillet 2020, par l’Honorable Jean-Pierre Lihau, élu de Bumba.

A l’en croire, il ne faudrait plus que le parlement puisse proroger de nouveau l’état d’urgence sanitaire. «Il ne faut pas qu’on proroge l’état d’urgence. Le Chef de l’Etat avait raison de le décréter mais au stade actuel nous devons nous protéger, protéger nos proches, car nous devons vivre avec la pandémie qui est devenue aujourd’hui un mode de vie », s’est-il confié à la presse.

En effet, dans sa proposition, l’ancien Directeur de cabinet de Minaku estime que le Gouvernement conformément à ses prérogatives, devrait prendre des mesures pour faire respecter strictement les mesures de sécurité sanitaire, jusqu’à la fin du coronavirus. « L’objectif est de permettre à notre pays de passer à une autre phase, notre pays doit aller de l’avant. La pandémie à coronavirus a fait bouger le monde et a ouvert deux fronts ; on s’est occupé du front sanitaire tout en oubliant le front économique et social. Pour que la production soit relancée, il faut que l’état d’urgence soit levé, mais cela ne veut pas dire que le coronavirus n’existe plus, il existe réellement mais nous devons apprendre à vivre avec», précise Jean-Pierre Lihau. Pour lui, le plus important c’est de respecter les gestes barrières, de porter toujours les masques et de laver régulièrement les mains dans le strict respect des conditions d’hygiènes jusqu’à ce que la présente pandémie soit éradiquée définitivement.

Le Gouvernement congolais vient d’adopter le rapport de la commission ad hoc sur la levée de l’état d’urgence sanitaire. Plusieurs autorités avaient pris part à cette réunion pour envisager la manière de lever l’état d’urgence sanitaire prorogé le 7 juillet dernier et dont l’expiration est prévue le 21 juillet prochain. Si pour le Gouvernement la décision de mettre fin à l’état d’urgence revient au Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, à l’Assemblée nationale, Jean-Pierre Lihau a, d’ores et déjà, déposé la proposition de loi mettant fin à l’état d’urgence décrété depuis le 24 mars 2020.

MB

 

*Examiner la situation politique actuelle en RDC. C’était l’objet de la réunion du Comité des Sages d’Ensemble pour la République, composé des chefs de partis initiateurs. Christophe Lutundula, Olivier Kamitatu, Christian Mwando, Salomon Kalonda, José Endundo et Dieudonné Bolengetenge saluent la décision sage et courageuse de leur Président, Moïse Katumbi, de reporter des manifestations à Lubumbashi en vue d’épargner des vies humaines.

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a rendu les derniers hommages à Feu Ntambwe Kaniki, premier président de la Cour de Cassation, à l’occasion de la cérémonie solennelle des obsèques du défunt organisée le 14 juillet, sur le parvis de cette institution judiciaire dans la Commune de la Gombe.

Les effets dévastateurs de la pandémie de Coronavirus mettent à l’agonie l’économie congolaise. Les compagnies d’aviation, les armateurs, les boîtes de nuit, etc. sont presque tombés en faillite. «Pour le moment nous avons des manques à gagner importants parce que nous ne volons pas», a déploré le Directeur Général de Congo Airways.

Après Udps et Lamuka, ce dimanche 19 juillet, le Comité Laïc de Coordination (CLC), en synergie avec tous ses partenaires de la société civile, sera de nouveau dans la rue dans tous le pays pour exiger sans toute autre forme de procès, la dissolution de l’Assemblée Nationale qui, selon eux, a administré «la preuve de sa parfaite inutilité et de son évidente nocivité».

*Il s’est tenu tard dans la soirée de ce lundi 13 juillet 2020 à l'Immeuble Intelligent, une importante réunion présidée par le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, à laquelle ont pris part notamment, quelques membres de l’Exécutif central mais également, le Secrétaire Général du Gouvernement, le Gouverneur de la Ville-Province de Kinshasa, ainsi que les responsables des services de sécurité et de la police nationale.

Dans le cadre du Programme ‘’Etat de Droit et Bonne Gouvernance’’ de l’ACAJ, cette organisation promotrice des droits humains et de la justice a eu à organiser hier, mercredi 15 juillet 2020, une conférence de presse au centre CEPAS dans la commune de la Gombe.

Statistiques

8631581
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
22694
29512
214551
8196630
462623
979134
8631581

Your IP: 34.200.218.187
2020-08-15 19:29

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg