Flash

BAN2

 

 

Une page se renferme et une autre s’ouvre à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). La cérémonie de remise-reprise a été effective entren Ronsard Malonda Ngimbi, Secrétaire exécutif national sortant de la CENI et son successeur, Thotho Mabiku Totokani. Cette cérémonie a été marquée par la présence de la plus haute autorité de la Centrale électorale, Denis Kadima Kazadi, qui était accompagné du vice-président, Bienvenu Ilanga Lembow.

En effet, le secrétaire exécutif national adjoint sortant, Verdonck Tshiya Mwamba, et la nouvelle secrétaire exécutive nationale, Marie-Josée Kapinga Bondo, y ont également pris part. Tout a commencé par la signature du procès-verbal entre le jeune expérimenté Ronsard Malonda Ngimbi et Thoto Mabiku. A cette occasion, le président de la Ceni n’a pas manqué de remercier Ronsard Malonda. «On a été des compétiteurs au sein d'une même équipe et j’ai été très impressionné par vos qualités professionnelles, votre humilité et votre sens du devoir. A aucun moment, je n'ai senti une attitude de résistance encore moins de rejet. Nous avons travaillé la main dans la main et vous vous êtes montré exemplaire surtout lors du séminaire d'imprégnation, vous vous êtes illustré par un travail soigné et merci pour tout cela... », a lâché Denis Kadima Kazadi.

S’adressant au nouveau Secrétaire exécutif national de la CENI, le Patron de la CENI a insisté sur la Responsabilité et les enjeux. «Nous sommes heureux de vous accueillir et vous arrivez à un moment très critique, celui des élections. Par conséquent, nous sommes l'objet de toutes les attentions. La preuve : lorsque vous avez été nommé, on a enregistré diverses réactions et cela doit nous interpeller. Nous devrons rassurer la nation entière et je suis confiant que vous serez à la hauteur de la tâche. Je peux vous garantir que mon bureau, la plénière, tous les démembrements ainsi que moi-même pensons pouvoir toujours travailler en regardant dans la même direction avec le même objectif en ayant la même vision», a-t-il insisté longuement.

Avant la naissance de l’Union Sacrée de la Nation, Ronsard Malonda était pressenti successeur de Corneille Nangaa. Vu comme proche de la famille politique de Joseph Kabila, il a été écarté pour occuper ce poste par certaines confessions religieuses qui avaient battu le macadam pour exprimer leur désarroi.

Dans un autre chapitre, il sied de rappeler que les trois nouveaux membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) issus de la composante opposition vont prêter serment ce jeudi 12 janvier 2022 devant la Cour constitutionnelle, conformément à l'ordonnance présidentielle n°21/102 du 24 décembre 2021. Didi Manara, récemment exclu du PPRD de Joseph Kabila qui va occuper la 2ème vice-présidence de la CENI. Agée Matembo qui est à la tête des frondeurs du FCC est désigné comme Questeur tandis que Jean Ilongo Tokole est choisi comme membre de la plénière. Pendant ce temps-là, les députés nationaux des partis et regroupements politiques du Front Commun pour le Congo (FCC) avaient, dans une déclaration jeudi 16 décembre dernier, réitéré la position de leur famille politique, qu’elle n’est pas concernée par la désignation des délégués de l’opposition à la Commission électorale nationale indépendante. Le camp Kabila insistait sur le consensus et prévenait que tout membre désigné le serait à titre personnel.

Merdi Bosengele

Pin It

Statistiques

20261947
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
2368
15855
18223
20149509
206867
417873
20261947

Your IP: 185.191.171.13
2022-01-17 03:59

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg