Flash

BAN2

 

Le réseau des professeurs et enseignants de français (RENAPEF, en sigle), a organisé, samedi 08 janvier, à la maison des savoirs, situé dans la commune de Kasa-Vubu, une conférence-débat sur le thème : «l’Importance de la lecture auprès des jeunes Responsables de la famille, de l’école et des institutions du livre» à l’intention des élèves ainsi que des parents avec pour objectif de faire comprendre à la jeunesse l’importance de la lecture. En présence des parents ainsi que de quelques élèves, le professeur Jean-Jacques Kawaya, l’intervenant du jour, a commencé de prime abord par expliquer ce qu’on attend par la lecture. Selon lui, la lecture consiste à déchiffrer ou à décoder l’écrit. Cet exercice permet de retrouver dans les mots et les phrases écrites les conventions de l’écriture pour les traduire en sons, afin de prononcer à haute voix ou mentalement.

Selon ce professeur, la lecture n’est pas un exercice facile, mais cela demande beaucoup d’efforts, d’où il faut également prendre plaisir. Facteur de développement, de civilisation, d’intégration tout comme de socialisation, la lecture présente, selon les Professeurs du Renapef, plusieurs avantages. Selon leurs explications, la lecture est une clé de connaissances, de renseignements et de bagages intellectuels. Elle permet également d’enrichir les vocabulaires. L’intervenant a invité les élèves et les parents à cet exercice, étant donné que c’est un devoir pour pouvoir atteindre la civilisation.

De ce fait, le conférencier a donné quelques recommandations aux parents et ainsi qu’aux écoles, en guise d’attirer les élèves au goût de la lecture. Ce dernier pense que les parents, qui servent de pont à l’éducation de base, devraient  commencer par être exemplaires, ensuite de veiller à ce que leurs enfants puissent mettre le numérique au profit de la lecture.

«Etant donné qu’actuellement les enfants s’adonnent plus au numérique, les parents sont donc appelés à veiller sur cette utilisation afin de les empêcher à s’attacher aux futilités. De mettre au contraire cette nouvelle technologie au profit de la lecture. Cependant, il ne faut pas non plus jeter aux oubliettes les livres ou des documents en papier», a-t-il dit.

A lui d’ajouter : «l’enfant peut prendre le goût de la lecture seulement parce qu’il a vu soit son père, soit sa mère en train de lire. Il est donc important pour un parent d’avoir la culture de la lecture pour influencer l’enfant, car l’enfant nait bon, mais c’est la société qui le rend mauvais»

Pour les écoles, Monsieur Jean-Jacques Kawaya, membre du Renapef, estime que les enseignants devraient mettre en place les différentes méthodologies pour attirer les enfants au plaisir de la lecture, et ce, malgré le non accompagnement des dirigeants du pays.

«Ne peut écrire que c’est lui qui a beaucoup lu. Si vous pensez que la lecture est coûteuse ou ennuyante, attendez-vous aussi aux conséquences de l’ignorance », a-t-il insisté.

Cette activité aura été également marquée par la déclamation des poèmes, de présentation de pièces théâtrales de quelques élèves, en guise d’agrémenter cet événement qui n’a duré que près de deux heures.

Christian Musungayi

Pin It

Statistiques

20262587
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
3008
15855
18863
20149509
207507
417873
20262587

Your IP: 54.80.87.174
2022-01-17 04:46

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg