Flash

BAN2

 

C’est le lundi 15 novembre 2021 qu’a eu lieu la présentation du projet de loi de finances de l’exercice 2022 à l’Assemblée nationale. Présente  à cette séance plénière qui n’avait qu’un seul point à l’ordre du jour,  la députée nationale, élue de la Funa, Henriette Wamu n’a pas été juste une participante à ce débat. Soucieuse de voir ce gouvernement dit de l’Union Sacrée réussir sa mission, elle a  plaidé pour son vote, tout en rappelant au gouvernement de privilégier les priorités qui touchent directement la population.

Dans  sa prise de parole, la Mère Theresa de la Funa a félicité le Premier Ministre, Jean Michel Sama Lukonde et son Gouvernement pour avoir déposé le projet de budget sous examen dans le délai Constitutionnel, avant de revenir sur certaines interrogations que suscite ce projet de budget tel qu’elle a constaté et dit sur le haut de la tribune de la chambre basse du parlement. Henriette Wamu a limité son intervention en trois petits points très intéressants pour la population congolaise.

«Il ressort de l'analyse minutieuse de ce projet de budget, un accroissement considérable des recettes. Ce qui pourrait permettre au Gouvernement d'intérêt général de satisfaire aux besoins. Cependant, la même analyse ne nous permet pas de cerner les réformes idoines envisagées pour atteindre cet objectif. Le Premier Ministre peut-il indiquer à la représentation nationale l'ensemble de ces réformes notamment, en vue de lutter contre la faim au regard du rapport du Programme Alimentaire Mondial (PAM) faisant état de 25 millions de congolais qui souffriraient de faim?», s’est-elle exprimée. 

Parlant de la pandémie à Coronavirus, l’élue de la Funa s’est basée sur les différents rapports des experts qui soulignent que cette pandémie de la Covid-19 est loin d'être éradiquée et que le moyen de prévention le plus efficace reste la vaccination et le respect scrupuleux des mesures barrières. « La représentation nationale voudrait savoir le nombre actuel des vaccinés. Quelles sont les mesures prévues par Gouvernement pour accélérer le rythme de vaccination de la population congolaise?», a-t-elle demandé au Premier Ministre. 

Rappelant certaines priorités du mandat de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, alignées dans le programme gouvernemental dont ‘’la gratuité de l'enseignement’’ dans les établissements publics, spécialement au niveau primaire. « Où en sommes-nous aujourd'hui au regard des grèves des enseignants et autres dysfonctionnements observés au sein des écoles publiques en rapport avec la qualité de l'enseignement ? », a-t-elle chuté sous les applaudissements de l’assistance.

Il revient de souligner que le Premier Ministre, Jean Michel Sama Lukonde a sollicité 24 heures pour revenir devant les élus du peuple afin de répondre aux différentes préoccupations, dont celles soulevées par la députée Henriette Wamu. 

Steve Ilunga

Pin It

Statistiques

19698254
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
11668
11642
101482
19512626
61047
417380
19698254

Your IP: 66.249.64.149
2021-12-05 23:28

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg