Flash

BAN2

 

Son constat est clair : les vingt dernières années n’ont été que destructeurs et chaotiques pour la province du Kongo Central. D’abord par une crise au sommet de l’autorité urbaine, par manque de leadership adéquat et opérationnel. Ensuite, par des décisions prises et actes posés qui furent contreproductifs à l’élan de son développement et du bien-être de sa population. Face à la communauté des jeunes Ne-Kongo et la presse nationale, ce dimanche 24 octobre 2021 au CEPAS, à la Gombe, Deogratias Vuadi Matondo a, une fois de plus, officialisé sa candidature à l’élection du Gouverneur du Kongo Central, prévue officiellement le 3 décembre 2021 par la Centrale Electorale. A cette occasion, il s’est étendu dans la présentation de son programme de Gouverneur  intitulé ‘’Plan de sauvetage du Kongo Central’’ qui comprend 10 points majeurs. Les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces qui président aux challenges de développement de la province ainsi que ses propositions de remèdes aux maux ont été aussi évoqués. En fin de cette semaine, a-t-il rassuré, sa candidature sera officiellement déposée au Bureau de la CENI/Matadi.

Nanti du Kongo Central, fort d’une expérience tant dans le secteur privé que public, Expert en Communication, 35 ans révolus, Deogratias Vuadi dit apporter du sang nouveau dans la gouvernance du Kongo Central dont il décrie les gouvernants d’antan et la gestion chaotique des dernières années. Dans son speech, il a exprimé clairement son opposition à confier, encore, la province aux acteurs qui ont, à son avis, participé à la mise en péril de son émergence.

Il a insisté sur le manque de leadership, de management de la chose publique, détournement des deniers publics, mésententes entre acteurs politiques et politico-administratives qui sont des caractéristiques majeures des faiblesses de la province.

Dans l’entretemps, aucune disposition n’est encore prise pour riposter face aux menaces qui se profilent sur le Kongo Central : exode rural, privatisation des ports illégaux, corruption institutionnalisée, maintient de la pauvreté extrême. Pour le Fondateur de la structure Inter Kinois et Candidat Gouverneur, la population Ne-Kongo n’est pas prête et ne sera prête à confier ses votes à des acteurs visiblement prédateurs, assoiffés de se servir et non de servir.

Jeune, vigoureux et adhérant à l’esprit du changement, Deogratias Vuadi explique qu’il est temps de voir un nouveau Gouverneur à la tête du Kongo Central qui saura mobiliser les filles et fils Ne-Kongo autour d’une vision de développement, stopper l’hémorragie de médiocrité et du sous-développement de la province, proposer et mettre en place de nouvelles politiques de valorisation, d’exploitation et de développement du Kongo Central.

Le ‘’Plan de sauvetage du Kongo Central’’ est donc cette réponse salvatrice qui, une fois diligentée, visera à relever tous ces défis en profitant des opportunités que regorgent cette province : une jeunesse prête pour le changement, des minerais non encore exploités, des frontières internationales avec le Congo-Brazza et l’Angola, des frontières nationales avec Kinshasa la Capitale et le Grand Bandundu, une faune et une flore riche, des terres arables propices à l’industrie agroalimentaire.

Ses propositions

Une fois élu Gouverneur, Deogratias Vuadi entend entreprendre les initiatives suivantes pour porter un coup de force à tous les fléaux décriés : moderniser les grandes artères, procéder à un lobbying avec le Gouvernement Central pour la relance des activités du port de l’ONATRA, réhabiliter les infrastructures et soutenir le monde du sport urbain, réduire les barrières routières inutiles ralentissant le commerce entre les provinces, poser les bases solides économiques numériques et culturelles, et redonner aux Ne-Kongo la fierté d’être ressortissant de leur province.

Cependant, il a mis un accent particulier sur sa volonté de combattre les activités des ports illégaux qui opèrent à Matadi, sans un contrôle rigoureux de l’Etat. Il a déploré les énormes ressources financières échappant au Trésor Public qui pouvaient contribuer à la mise en œuvre des politiques de développement du Kongo Central. 

Affaire Matubuana ?

Au sujet de la réhabilitation de l’ancien Gouverneur Atou Matubuana à la tête du Kongo Central, dans une décision rendue public par le Conseil d’Etat, le samedi 23 octobre 2021, Deogratias Vuadi a affirmé qu’elle n’influencera aucunement le processus électoral déjà enclenché.

Car, précise-t-il, l’histoire rappellera que la Cour Constitutionnelle avait auparavant rendu son verdict sur ce dossier et confirmait la destitution d’Atou Matubuana, après sa destitution par des Députés de l’Assemblée Provinciale du Kongo Central.

«Il y aura bel et bien élections le 3 décembre prochain et un nouveau Gouverneur sera élu…», a-t-il déclaré.

John Ngoyi

Pin It

Statistiques

19731496
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
6761
13972
44910
19596772
94289
417380
19731496

Your IP: 54.36.148.65
2021-12-08 10:16

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg