Flash

BAN2

 

Devant les chevaliers de la plume, à l’initiative du Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, des Ministres étalent tour à tour des actions qu’ils mènent, redevabilité oblige, pour permettre à chaque congolais d’avoir une idée claire et précise de l’évolution de la situation du pays, secteur par secteur. Hier, jeudi 7 octobre 2021, c’est le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Muhindo Nzangi,  qui était aux côtés du Porte-parole du Gouvernement pour éclairer la lanterne depuis son arrivée à la tête de ce Ministère. A cette occasion, les deux Membres du Gouvernement  ont annoncé une série d’actions dans le secteur de l’ESU. Muhindo Nzangi, Ministre de tutelle, a personnellement déballé les réformes qu’il a entreprises pour ce qui le concerne, en tant que Membre du Gouvernement, dans le sens d’améliorer son secteur,  conformément à la mission lui confiée par le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge. Dans son mot, le Patron de l’ESU a annoncé au total 5 grandes actions de grande ampleur qu’il entend mettre en application dès l’entame de l’année académique 2021-2022. Ces actions sont notamment, l’application du système LMD dans toutes les institutions de l’ESU appartenant à l’Etat, la numérisation des ressources humaines et estudiantines, la promotion des valeurs, la construction des infrastructures universitaires ainsi que la prise en compte, dans le fichier de la paie, de près de 660 Docteurs à thèse sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo.

En ce qui concerne la mécanisation des Docteurs à thèse, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire a indiqué que le processus se déroulera en deux phases. La première prendra 393 Docteurs, avant la fin de ce mois d’octobre, et la seconde interviendra au mois de janvier de l’année prochaine avec 267 restants. L’objectif poursuivi par M. Muhindo, à l’en croire, c’est la renaissance du pays à travers ses universités qui, pour la plupart, ont disparu dans les radars des meilleures universités à travers le monde. C’est ainsi qu’il a soulevé, plus loin dans son intervention, les 329 résolutions prises lors des états généraux de l’ESU organisés récemment dans le grand Katanga, lesquelles résolutions rentrent dans ce même cadre du redressement de son secteur  ô combien important pour le pays. « Nous formons des universitaires pour qu’ils participent à la transformation de notre pays », a-t-il lâché à la presse.

Un autre point important qui pourrait réjouir des étudiants, c’est l’organisation d’une série de formations de courte durée à l’attention des étudiants pour leur permettre d’être prêts à affronter le monde professionnel sans beaucoup de difficultés à l’issue de leur cursus académique. « L’objectif poursuivi c’est de former les jeunes sur base des référentiels de métiers », a indiqué le Warrior en charge de l’Enseignement Supérieur et Universitaire en RDC.

La Pros.

Pin It

Statistiques

19026599
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4736
12831
43766
18877916
291243
470413
19026599

Your IP: 54.36.148.240
2021-10-20 09:13

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg