Flash

BAN2

 

Prenant part à la cérémonie de la commémoration de la journée des martyrs organisée par le parti Mouvement des Lumumbistes Progressistes, MLP en sigle, parti cher à Franck Diongo Shamba, Maître Jean-Louis Esoma, Président National de la Ligue des jeunes de ce parti politique a eu le temps de faire un discours en mémoire de ces martyrs devant une foule immense composée de membres du parti venant de tous les quatre coins de la ville-province de Kinshasa. Dès l’entame de son allocution, Me Jean-Louis a évoqué la citation du célèbre écrivain français, Pierre Corneille tirée de son œuvre ‘’LE CID’’, qui dit que ‘’vaincre sans péril, c’est triompher sans gloire’’.

«19 septembre 2016 au 19 Septembre 2021, voilà qu'il s'est passée 1825 jours, soit 5 ans écoulés que nous ne parvenons pas toujours à supporter la douleur de votre vide dans nos esprits, même dans l'au-delà que vous vous retrouvez, l'histoire politique congolaise retiendra que 12 vaillants combattants (jeunes) du Mouvement Lumumbiste Progressiste avaient été tués pour avoir réclamé les élections, lesquelles avaient finalement eu lieu et abouti par une alternance politique dans la direction de la gestion de la RES PUBLICA, telle qu'a été la volonté du souverain primaire», a déclaré le président des jeunes du MLP, Jean-Louis Esoma.

Il a loué la bravoure et détermination des combattants du MLP à braver la peur pour arracher l'impérium aux mains des oppresseurs. Il a souligné que c’est un acte héroïque sans précédent qui mérite célébration. «Il n'y a pas des héros sans histoire dit-on, nous ne ménagerons aucun effort de réclamer haut et fort vu les événements tragiques historiques sellé à cette journée du 19 Septembre dans l'ensemble du territoire national ; que le gouvernement de la République la décrète une journée des martyrs de la démocratie et de l'Etat de droit sur l'étendue de la République Démocratique du Congo», a-t-il ajouté.

S’adressant aux jeunes, il a fait savoir que l'heure n'est plus à la paresse ni à la distraction, mais plutôt à l'avenir et l'émergence de la République Démocratique du Congo en ce temps de la mondialisation. « A l'instar du combat politique nous légué par Patrice Emery Lummba notre aïeul et relayé en ce temps par l'un des grands combattants de la liberté, je cite le héros vivant, Franck Diongo Shamba, nous devons nous prendre en charge pour se faire dans l'intérêt de pérenniser les acquis du bien-être congolais sur notre sol», a fait savoir le numéro 1 de la jeunesse du MLP.

Pour clôturer son allocution, Me Jean-Louis Esoma a exhorté à la responsabilisation civique et patriotique de la jeunesse congolaise face au défi mondial de l'heure. Il a ajouté que la jeunesse congolaise, en général, se doit de tout faire pour réussir le processus de changement des mentalités en combattant fermement les antivaleurs et autres obstacles du développement harmonieux de l’Etat tels que les pratiques de la corruption, de la concussion, des actes de vandalismes aux édifices publiques et la délinquance juvénile sous toutes ses multiples formes, et dire non contre le phénomène de la consommation de toutes sortes des drogues, y compris celle dite BOMBE qui fait actuellement rage dans la ville-province de Kinshasa.

Steve Ilunga

Pin It

Statistiques

19144895
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
822
15776
59684
18982833
409539
470413
19144895

Your IP: 54.36.149.35
2021-10-28 00:58

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg