Flash

BAN2

 

 La Ligue congolaise pour la paix, les droits de l’homme et les élections (LICOPADEL) que dirige Me Pindu Patrick, n’acceptera pas un glissement du délai constitutionnel pour l’organisation des échéances électorales en République démocratique du Congo. Cette option a été prise, ce lundi 20 septembre 2021, à l'occasion du lancement de la campagne nationale de mobilisation citoyenne de la population pour exiger la tenue des élections législatives nationales, provinciales, locales et présidentielle crédibles transparentes et accessibles à tous dans le délai constitutionnel soit, au plus tard, le 30 décembre 2023. Cette campagne sera organisée dans quelques provinces ciblées, avec l’appui financé des ONGs internationales NED et World Mouvement Democracy. Cela pour barrer la route aux manœuvres dilatoires déjà constatées au niveau du choix des animateurs de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). La LICOPADEL invite la classe politique, la société civile ainsi que les forces vives de la nation à mettre de côté leurs différends et se mettre autour d'une table pour réfléchir sur comment éviter le pire à la RDC qui n'a que trop perdu à cause des intérêts égoïstes. Pour ainsi arriver à un consensus national, la LICOPALDEL propose aussi dans un bref délai la tenue des concertations nationales pour l'organisation des élections crédibles, inclusives, apaisées et transparentes dans le délai constitutionnel et le respect de la convocation de l'élection du Président de la République en RDC. Ci-dessous, l’allocution du Directeur exécutif de la LICOPADEL. 

 

ALLOCUTION DU DIRECTEUR EXECUTIF DE LA LICOPADEL A LA CEREMONIE DU

LANCEMENT DE LA CAMPAGNE NATIONALE DE MOBILISATION CITOYENNE DE LA POPULATION POUR EXIGER LA TENUE DES ELECTIONS LEGISLATIVES NATIONALES ET L'ELECTION PRESIDENTIELLE DANS LE DELAI CONSTITUTIONNEL

Kinshasa, le 20 Septembre 2021

Salle de conférence Me KINKELA vi KANSI de la LICOPADEL et du FOPHAC

Mes dames et messieurs,

Distingués invités à vos titres et qualités respectives.

C'est pour nous un immense honneur de prendre la parole à l'occasion du lancement de la campagne nationale de mobilisation citoyenne de la population pour exiger la tenue des élections législatives nationales, provinciales, locales et présidentielles crédibles transparentes et accessibles à tous dans le délai constitutionnel soit au plus tard le 30 décembre 2023.

En effet, la République Démocratique du Congo a connu plusieurs crises politiques et de sécurité entrainant l'économie de ce grand pays au cœur de l'Afrique au plus bas, cela suite à des nombreuses crises de légitimité liées à la légalité. Ainsi donc, après des décennies de crise de légitimité, les leaders politiques et sociaux s'étaient réunis à Sun city en RSA pour trouver des solutions aux problèmes des congolais ainsi donc, en 2001 il sera mis en place le système de direction dit 1+4 un président + 4 Vice-présidents qui va aboutir aux premières élections démocratiques en 2006. Après quoi nous allons vivre deux autres élections. Mais hélas, ces élections ont tous été entachées des irrégularités le cas du Vice-président Jean Pierre BEMBA qui avait contesté la victoire de Joseph KABILA en 2006 et qui a engendré un affrontement dans la capitale. En 2011, c'était cette fois-là Etienne TSHISEKEDI qui s'était autoproclamé vainqueur alors que la CENI désignait Joseph KABILA comme président élu. En 2018 alors que l'organe en charge de l'organisation des élections proclamait Félix Antoine TSHISEKEDI comme vainqueur,  Martin FAYULU déclarait être le gagnant. Les trois cycles électoraux comme nous les constatons étaient tous entachés d'irrégularités. Cela a été même reconnu par les différents gagnants de ces élections qui ont nécessité des réformes électorales profondes.

Ainsi donc, nous sommes arrivés à l'aube d'un nouveau cycle. Il est plus que temps que nous la population ainsi que les autorités actuelles puissent rectifier le tir pour avoir des élections crédibles, transparentes, démocratiques et accessibles à tous dans le délai constitutionnel le 30 décembre 2023.

 Ainsi donc, la LICOPADEL invite la population à se mobiliser et à exiger la tenue des élections législatives nationales et provinciales et l'élection du président de la république dans le délai constitutionnel et aussi la LICOPADEL invite la population à ouvrir l'œil pour que les choses avancent.

La LICOPADEL invite la classe politique, la société civile ainsi que les forces vives de la nation à mettre de côté leurs différents et se mettre autour d'une table pour réfléchir sur comment éviter le pire à notre nation qui n'a que trop perdu à cause des intérêts égoïstes.

Pour ainsi arriver à un consensus national, la LICOFALDEL propose aussi dans un bref délai la tenue des concertations nationales pour l'organisation des élections crédibles, inclusives, apaisées et transparentes dans le délai constitutionnel et le respect de la convocation de l'élection du Président de la République en RDC.

Que vive la RDC.

Je vous remercie.

Fait à Kinshasa, le 20/09/2021

POUR LA LICOPADEL

Le Directeur Exécutif

Me PINDU-di-LUSANGA Patrick

Avocat près la Cour d'Appel et Défenseur International des

Droits des Groupes Marginalisés

Pin It

Statistiques

19144748
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
675
15776
59537
18982833
409392
470413
19144748

Your IP: 185.191.171.5
2021-10-28 00:42

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg