Flash

BAN2

 

Quelques heures avant la rentrée parlementaire à l'Assemblée nationale prévue le 15 septembre 2021, le parti politique Convention pour la République et la Démocratie (CRD), inter fédération du Nord-Kivu s'est inscrit en faux contre une probable pétition visant Christophe Mboso, l’actuel président de l'Assemblée nationale.

En effet, c’était au cours d'une réunion tenue en ville de Goma lundi 13 septembre dernier. Dans sa communication, la CRD dit ‘’être contre tous les élus qui veulent déstabiliser les institutions de la République à l'instar de l'Assemblée nationale et cela quelques jours avant la rentrée parlementaire, en manipulant d’autres élus consciencieux, et de concert avec les ennemis de la République’’.

A en croire Paterne Mukambilwa, responsable de la CRD/Nord-Kivu, le temps ne serait plus de penser à la déstabilisation des institutions mais de soutenir les actions du Chef de l'Etat Félix Tshisekedi.

"Notre pays a longtemps souffert avec trop de choses, mais penser à changer Mboso du perchoir de l'Assemblée nationale est une perte de temps. Mboso est actuellement l’homme qu’il faut, à la place qu’il faut pour ce pays, car il a eu le courage de dire haut et fort aux députés nationaux qui déstabilisent le pays de quitter les groupes armés. Tel est la raison de cet acharnement de vouloir l'éjecter du perchoir. Il est temps de penser au développement du pays dans le sens où, nous avons tous besoin de décoller et pas la déstabilisation des institutions de la République", insiste Paterne Mukambilwa.

Guellord Risasi

 

Pin It

Statistiques

19144895
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
822
15776
59684
18982833
409539
470413
19144895

Your IP: 54.36.149.35
2021-10-28 00:58

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg