Flash

BAN2

 

C’est au cours d’un rassemblement tenu ce jeudi 9 septembre 2021, au siège de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social que le président a.i du parti présidentiel, Jean Marc Kabund s’est adressé aux mamans de l’Udps réunies au sein de la Ligue des Femmes. Venues nombreuses après leur ras-le-bol  suite à la nomination d’un nouveau bureau directeur de leur Ligue dirigé par Christine Mansoni. Jean-Marc Kabund les a exhorté à soutenir le Chef de l’Etat, la hiérarchie du parti à travers le nouveau comité et d’éviter de s’en prendre aux autorités sur les réseaux sociaux.

Plusieurs femmes ont répondu à l’appel du Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, Augustin Kabuya, ce 09 septembre 2021. L’objectif de cette rencontre était de donner l’occasion au président a.i du parti, Jean-Marc Kabund d’expliquer aux mamans de la Ligue des femmes la procédure utilisée pour choisir les nouvelles dirigeantes de cette ligue. 

« Si je suis venu aujourd’hui ici à la permanence pour vous parler, c’est pour vous montrer que je ne suis pas dictateur, je ne suis qu’un simple disciple d’Etienne Tshisekedi et il nous a appris la démocratie. Nous nous sommes battus pour la démocratie et l’Etat de droit. Pour choisir vos dirigeantes, nous avons eu des discussions, moi et le Secrétaire Général avec les mamans pour les unir pendant qu’elles étaient divisées. C’est par là que nous avons jugé bon d’arranger la ligue des femmes et pour le faire, j’ai demandé aux mamans de venir avec des listes et elles ont apporté des listes au de leurs candidates auprès du SG et nous avons nommé », a-t-il souligné pour éclairer l’opinion de celles qui s’opposaient à ce choix en précisant que c’est lui qui nomme.  

Il a rappelé aussi qu’avant de signer la lettre de nomination, il avait pris soin  de consulter différentes personnes pour s’assurer des personnes à nommer. Deux listes étaient venues de deux côtés divergentes pour en faire un seul comité et diriger cette Ligue des femmes. 

«Nous ne voulons pas la guerre ni la bagarre entre nous. Nous voulons plutôt soutenir le chef de l’Etat. Nombreux ne savent où nous sommes et où nous allons. Je vous informe que nous sommes au pouvoir, le parti qui est au pouvoir ne se comporte jamais comme si il est dans l’opposition. Il y a des actes qu’on posait souvent lorsqu’on était dans l’opposition, qu’on ne peut plus jamais poser maintenant parce que nous sommes au pouvoir. Tout acte posé par un membre de l’Udps ne sera jamais sous sa tête mais plutôt sur la tête du président de la République. L’exemple est de voir lorsqu’un ministre pose un mauvais acte, tout le monde parle du pouvoir de l’Udps. Il y a des attitudes qu’on avait avant qu’il faut obligatoirement abandonner. Toutes les affaires du parti ne sont plus à mettre sur la place publique», a fait savoir Jean Marc Kabund en ajoutant que tout acte posé par un membre de l’Udps terni l’image du président de la République.

Il a également profité de cette occasion pour montrer à ces mamans sa reconnaissance en leur disant qu’elles sont les vraies combattantes, loyales et fidèles à Feu Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Jean-Marc Kabund a aussi demandé à ces femmes d’être toujours derrière le fils d’Etienne Tshisekedi et de faire de leur mieux pour lui offrir un deuxième mandat à Félix Tshisekedi en 2023.

Par ailleurs, il revient de souligner que contrairement au communiqué de la présidence du parti qui avait annoncé la cérémonie d’investiture pour le dimanche 12 septembre, cette cérémonie se tiendra ce samedi 11 septembre 2021, à la permanence du Parti, sise 11ème rue Limete à Kinshasa.

Steve Ilunga

Pin It

Statistiques

18693715
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4591
14108
34856
18541891
428772
491245
18693715

Your IP: 176.157.133.57
2021-09-28 05:22

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg