Flash

BAN2

 

Dans la lutte contre la pandémie à COVID-19, SANRU asbl n’a pas oublié les prisonniers. Véritable soutien du Gouvernement, à travers ses projets Bomoyi et  Lutte contre le Paludisme, cette ONG avait remis des équipements de protection individuelle contre la covid-19 et des produits alimentaires de première nécessité aux maisons carcérales de Makala et de N’dolo à Kinshasa. C’est dans la droite ligne de contrer la vague de contamination à la pandémie qui sévit depuis le mois de mars 2020 à Kinshasa que 15 000 masques lavables, 1000 gels hydro alcooliques, 300 savons médicaux, un kit lave-main et des gants en latex ont été remis auxdites maisons carcérales au bénéficie des détenues et des prestataires des soins. Ce lot d'équipements de protection individuelle a été associé aux produits alimentaires de première nécessité dont 35 sacs de riz, 10 sacs de sucre et 9 sacs de haricots afin de contribuer à la bonne santé des détenus.
Engagée dans la lutte contre le paludisme, SANRU asbl veut changer la mentalité de la plupart des congolais qui se montrent sceptiques face au vaccin contre la COVID-19. D’où, la raison de cette campagne de sensibilisation qui se passe d’ores et déjà à travers les médias. Un appel a été lancé à l’endroit des congolais appelés à se protéger mutuellement contre le Coronavirus.  Etant donné que, cette pandémie ne cesse de faire des victimes en République Démocratique du Congo (RDC) depuis le mois de mars 2020. Le SANRU ASBL, à travers cette campagne de sensibilisation, apporte ainsi au grand public les informations susceptibles de combattre les rumeurs liées à la vaccination contre la Covid 19.
La vaccination contre le Coronavirus est un acte volontaire, sans contrainte, et se fait en toute responsabilité, ayant en revanche une portée sanitaire considérable, celle de protéger son environnement. La vaccination concerne cependant les personnes ayant atteint leur majorité.
Se faire vacciner contre la Covid 19 s’avère désormais une priorité, indique le SANRU asbl.
Docteur Ntumba de la CREC avait  tenu à remercier l’ambassade de la Suède en RDC pour ce bon projet, mais aussi SANRU qui est plus que jamais au chevet de la population. «Les détenus constituent une frange de la population, ils ne doivent pas être négligés. Acceptons d’observer les mesures barrières car la deuxième vague de la COVID-19 est virulente. Faisons un effort pour s’approprier la communication de risque», a-t-elle renseigné lors de son mot de circonstance. Pour sa part, le Secrétaire général à la justice n’a pas manqué de saluer ce don qui intervient à point nommé. «Ce don intervient au moment où le pays fait face à la deuxième phase de contamination du Coronavirus. J’en appelle aux responsables de la prison de Makala et de Ndolo d’en faire un bon usage et de veiller à la répartition rationnelle et équitable», a déclaré le secrétaire général à la justice.
Le Directeur général de la prison centrale de Makala avait exprimé sa gratitude face à ce geste qui prouve à suffisance cette grande compassion pour les détenus.
Pour rappel, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, SANRU asbl avait porté sa contribution dans le combat que mène la RDC face à cette pandémie mondiale, en offrant, également, des équipements de protection individuelle aux centres de santé de Kintambo et de la commune de Bandalungwa. Ces équipements de protection individuelle constituent un maillon indispensable d’une riposte d’urgence efficace des pays au COVID-19.  Et cela a été rendu possible grâce au Fonds mondial et dont un financement de la lutte contre la COVID-19 a été approuvé au travers d’une reprogrammation ou d’économies, ou encore du dispositif de riposte au COVID. A travers cette remise, les prestataires étaient appelés à en faire bon usage dans le strict respect des gestes barrières,  sensibilisation dans une église, As de Ceta, Zs de l’Institut technique camps Tshatshi, aire de santé Tshiatshi Kokolo.
Sous la supervision de SANRU, ces ONG ont suivi les activités mises en œuvre par les zones de santé dans le cadre de la campagne «port correct des masques et respect des gestes barrières».
Au cours de cette campagne, des tracts contenant les messages éducatifs sur la prévention et protection contre la Covid-19, des masques lavables et gel hydro alcooliques ont été distribués aux seins des églises, des écoles et marchés publics; tous situés dans les zones de santé de Kokolo et Limete. En outre, deux forages mécaniques ont été effectués au niveau de la maternité des sœurs de Delvaux dans la commune de Ngaliema et au Centre de santé Lisungi dans la commune de Mont-Ngafula afin de palier à la pénurie en eau que connaissent ces formations sanitaires.

Merdi Bosengele

Pin It

Statistiques

18551194
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
9303
15973
131172
18323016
286251
491245
18551194

Your IP: 169.159.211.11
2021-09-19 13:17

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg