Après le dernier Conseil des Ministres, trois des Warriors du Gouvernement Sama Lukonde à savoir, le ministre de la Recherche Scientifique et Innovations Technologiques, José Mpanda ; le Ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire, Muhindo Nzangi ainsi que le Ministre de l'Agriculture, Desiré M'zinga, séjournent depuis le jeudi 15 juillet dernier dans la province de la Tshopo, dans le cadre d'une mission de travail.

Sur place, les Ministres ont effectué une descente le vendredi 16 juillet 2021, sur le site de Yangambi abritant l'Institut Facultaire Agricole, IFA-Yangambi en sigle, et l'Institut National de Recherche Agricole, INERA en sigle. Une visite qui s’est déroulée en présence du numéro 1 de cette province ainsi que de quelques élus provinciaux et sous la conduite des responsables de ces deux établissements.

C’est avec comme objectif de s’imprégner de la situation de ces deux institutions universitaires autrefois formatrices des cadres et chercheurs que ces 3 membres ont été dépêchés dans ce coin de la République. Ils se sont rendus compte de plusieurs difficultés à la base du blocage de la relance de ces établissements notamment, l'impraticabilité du tronçon routier Kisangani-Yangambi, le manque d'électricité et les problèmes liés à la mécanisation des agents et la réhabilitation des bâtiments. Bref, un constat amer. 

Sachant que ce site représente un levier pouvant entraîner ‘’l'autosuffisance alimentaire aux Congolais et aux Africains’’, chose qui a motivé cette délégation jusqu’à réaffirmer l'engagement ferme du gouvernement de le relancer dans un délai raisonnable y compris l'IFA-Yangambi d'ici la prochaine année académique.

«Nous avons décidé à l'issue de la réunion avec le comité provincial de sécurité que l'Institut Facultaire Agronomique de Yangambi (IFA-Yangambi) doit revenir ici et la direction générale de l'INERA qui se trouve à Kinshasa doit aussi revenir à Yangambi. Que l'on puisse relancer les recherches agronomiques à Yangambi pour permettre aux chercheurs d'être formés à l'IFA-Yangambi. Que ces chercheurs puissent favoriser la production des semences à la province et que celles-ci soient mis à la disposition du ministère de l'agriculture pour relancer ce secteur», a déclaré le Ministre de la Recherche Scientifique, José Mpanda tout en promettant que les difficultés leur présentées notamment, l’état impraticable de la route et les primes des chercheurs qui doivent être au même diapason que leurs collègues de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, doivent vite trouver des solutions.

Il revient de rappeler que le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique qui se bat pour la viabilité des centres de recherche sous sa tutelle, a déjà arraché pour l’INERA sous le gouvernement Ilunkamba, au moins 1,2 millions USD pour le projet sur le renforcement de la résilience et du bien-être des petits producteurs agricoles pendant et après la pandémie à Covid-19 en République Démocratique du Congo.

La Pros.