Flash

BAN2

 

Après la scène du lundi 12 juillet dernier causée par la grève des chauffeurs de taxis et taxis bus dans la ville de Kinshasa, l’élu national de la Tshangu, Auguy Kalonji n’a pas supporté de voir ses électeurs dans la souffrance et s’est décidé d’adresser une question écrite au Vice-premier ministre, ministre de l'intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Daniel Aselo.

 

C’est dans un document déposé, le mardi 13 juillet 2021, au bureau de l'Assemblée nationale que l'élu national tient à obtenir des éclaircissements sur les mesures prises pour amener les chauffeurs à lever leur grève et à ne plus refaire ces genres d’actions qui mettent toute la ville de Kinshasa, en général au chaos est en particulier, la Tshangu qui est considérée comme la partie la plus peuplée de la Ville-province de Kinshasa.

«Pour pousser les chauffeurs à lever leur grève, vous avez décidé, sur proposition du gouverneur de Kinshasa, d'instaurer un moratoire d'une semaine en faveur des chauffeurs. Ce moratoire consiste à suspendre le contrôle des documents afin de les permettre de circuler librement», a fait savoir Auguy Kalonji avant d’ajouter que relativement à ces mesures, plusieurs préoccupations suivantes méritent d'être soulevées.

Parmi ces préoccupations, il demande si ce moratoire aura la vertu de résoudre définitivement le problème des tracasseries dont sont victimes les chauffeurs et bafouer les actions du Président de la République.

«Que comptez-vous faire in concreto pour empêcher la reddition de ce mouvement de grève dans la ville de Kinshasa ? Quelles sont les mesures que vous comptez mettre en place pour résoudre définitivement ce problème ? Pourquoi la police a-t-elle attendu le jour de la passation des examens de dissertation pour annoncer ce contrôle ? Ne pensez-vous pas que la police est responsable de la perturbation de ces examens», telles sont les questions adressées au VPM Aselo par l’élu de la Tshangu.

Il faut rappeler que Auguy Kalonji en tant qu’élu de Kinshasa et plus précisément de la Tshangu a vécu cet événement triste du lundi 12 juillet 2021, événement causé par la grève des chauffeurs des taxis en communs qui ont même empêcher à ce que les privés puissent aider les paisibles citoyens qui devraient se déplacer un lundi pour le travail. 

Steve Ilunga

Pin It

Statistiques

17710554
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
434
15601
16035
17561587
606360
816200
17710554

Your IP: 54.36.148.108
2021-07-26 00:38

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg