Une seule ordonnance du Conseil d’Etat, la plus Haute Juridiction de l’ordre administratif en République Démocratique du Congo, a suffi pour retirer au Vice-Gouverneur de la province de la Mongala, Mongulu Mandubola, le plein pouvoir de signature en l’absence du Gouverneur intérimaire, Marie-Clémentine Sole, bloquée depuis un long moment à Kinshasa par les services de la Direction Générale de Migration alors qu’elle est venait de boucler son séjour dans la Capitale pour des raisons sanitaires.  Mongulu Mandubola Vice-Gouverneur dont la tête a été visée par les députés provinciaux de la Mongala, lui qui assumait les fonctions de l’Autorité urbaine, doit rapidement rallier Kinshasa pour se présenter devant la Cour de Cassation pour répondre à un dossier qui pèse sur lui. Comme si la décision du Conseil d’Etat ne suffisait, une correspondance d’Afriland First Bank CD, l’institution bancaire où le Gouvernorat de la Mongala loge ses comptes, a coupé l’herbe sous les pieds de Mongulu Mandubola, pour lui rappeler qu’il n’a plus compétence ni de vérifier, ni d’exiger les extraits des comptes, encore moins de soutirer un sou de la province quel que soit le motif.

« Nous tenons à vous informer que nous ne saurons accéder à votre demande d’autant plus que l’ordonnance en référé-liberté sous ROR 284, prise en date du 11 juin 2021 par le Conseil d’Etat, en son article 2 (page 7) a suspendu les Messages Officiels n°25/CAB/VPM/MININTERSEDECAC/AOWKD/043/2021 du 19 mai 2021, qui vous reconnaissait le pouvoir d’engager la Province de la Mongala », le lui a rappelé Afriland First Bank CD, à travers une correspondance, après qu’il ait tenté d’entamer la procédure de retrait des extraits des comptes ouverts au nom du Gouvernement provincial de la Mongala.

Dans l’entretemps, la Ministre provinciale du Genre, Enfant et Famille et Gouverneur ad intérim de la Mongala, bloquée à Kinshasa, a reçu, sur décision du Conseil d’Etat, l’autorisation de regagner sa province en vue d’expédier les affaires courantes jusqu’à l’organisation du vote des prochains locataires du Gouvernorat de la Mongala.

Gloire Mfemfere