La situation sécuritaire dans les provinces du Nord Kivu et de l’Ituri, en état de siège depuis le 6 mai 2021, ne cesse de s’améliorer. Confrontée à des défis énormes d’insécurité perpétuelle et grandissante dans cette partie du pays, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) imposent progressivement la paix par des opérations militaires stratégiques et musclées à Beni et ses environs, dans le Nord Kivu, et dans toutes les localités de l’Ituri touchées par les activités criminelles et sanguinaires exercées par les rebellions.

Une note des FARDC, dressant le bilan de la situation allant de la période du 6 mai au 29 juin 2021, fait état de l’évolution de la situation au travers des opérations Sukola 1 Grand Nord à Beni, Sukola 2 Nord Kivu et Ituri. A titre de rappel, les objectifs poursuivis par les mesures de l’état de siège prises par le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le 4 mai 2021 par Ordonnances présidentielles, dans les provinces du Nord Kivu et Ituri, sont doubles. Il s’agit, entre autres, de restaurer l’autorité de l’Etat et la sécurité dans ces deux provinces, et l’instauration de la paix du cœur et d’esprit entre les Congolais appelés à la cohésion et à la concorde.

Bilan des opérations Sukola I et Sukola II

Dans le volet opération Sukola 1 Grand Nord à Beni,  49 terroristes ont été neutralisés, 10 rebelles ADF capturés et 85 collaborateurs interpelés dans le bilan humain. Sur le plan matériel, l’on note que 32 armes et munitions tous calibres ont été récupérées, 6 véhicules et 10 motos arraisonnés. Au terme de plus d’un mois de traque des groupes armés actifs dans le rayon de cette opération, la note de bilan indique le contrôle et l’occupation des sanctuaires les plus importants de l’ADF notamment, à Mwalika, Mayangose, Mapobu, Halungupa, Mamove, Lahe, Madina, Kididiwe, Kasinga, Totolito, Semuliki, Mbau, Kamango, Mamudjoma, Nobili.

De plus, 4 villages sont désormais pacifiés à l’Ouest de OICHA, la neutralisation de plusieurs leaders ADF et 4 chefs Maï-Maï sont prêts à se rendre grâce à la pression militaire. Dans l’aspect socioéconomique, il est déclaré la réouverture de l’axe routier MBAU-KAMANGO-NOBILI, la reprise du trafic sur les axes Mbau-Kamango-Kasinga-Beni-Lahe-Kididiwe et l’intensification du trafic et des activités commerciales à Beni, Butembo et Lubero.

Toutefois, les Forces Armées de la RDC attribuent l’incident du 27 juin 2021 aux ADF, commettant ces attentas terroristes au titre de représailles contre la population pour avoir collaboré avec les forces régulières.

Quant à l’Opération Sukola II, plus de 16 rebelles neutralisés, 134 rendus et 11 capturés figurent dans le bilan humain. Tandis que sur le plan matériel, plus de 74 armes ont été récupérées et une importante quantité de munitions saisies. Et, enfin, sur le plan des opérations, 22 localités ont été conquises en territoire de Masisi, 37 vaches récupérées à Luizi et remises à leurs propriétaires, la réduction drastique des activités des groupes armés et la reddition accrue des groupes armés grâce à la pression militaire exercée par les FARDC.

Ituri sous contrôle, Bunia maîtrisée

Dans le bilan humain, 100 terroristes ont été neutralisés, 18 capturés, 15 arrêtés et 23 otages dont 4 élèves libérés par l’armée congolaise. Plus de 26 armes et munitions tous calibres ont été récupérés. Sur le plan socioéconomique, le rapport spécifie le rétablissement de la paix à Irumu et le retour de la population, la reprise des activités économiques et scolaires à Nyakunde, Marabo et Irumu Centre, la libre circulation de la population à Irumu, la reprise du trafic sur les Routes Nationales 4 et 27 et la relance du commerce dans les localités Fataki, Alaa, Nizi, Libi et Sanduku.

Avec 21 voleurs arrêtés et acheminées à l’Auditorat, la réduction du banditisme urbain, le soutien de la population aux FARDC et la signature de l’Acte d’engagement par les Chefs en territoires de Djugu et Irumu à soutenir les FARDC dans la dénonciation des suspects et la sensibilisation des enfants à sse désolidariser des forces négatives, ‘’la situation sécuritaire à Bunia s’améliore davantage’’, lit-on dans cette note de bilan des Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

La Pros.