Flash

BAN2

 

Le Gouverneur ad-intérim de la Province du Lualaba estime inconcevable la présence des enfants dans les mines artisanales. Pour le n°1 du Lualaba, le travail donné à un enfant est une forme d’esclavage, car, a-t-elle précisé, la place de cette tranche d’âge est à la maison, et à l’école. Le Gouverneur du Lualaba l’a fait savoir lors de son allocution à l’occasion de la clôture, dernièrement, de l’atelier de renforcement des capacités sur les bonnes pratiques et mécanismes de coordination dans la lutte contre le travail des enfants dans les mines artisanales. Ci-dessous, le mot du Gouverneur Fifi Masuka.

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

PROVINCE DU LUALABA

Le gouverneur

MOT DE SON EXCELLENCE MADAME LE GOUVERNEUR ai LORS DE LA CLOTURE DE L’ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES SUR LES BONNES PRATIQUE ET MECANISMES DE COORDINATION DANS LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DES ENFANTS DANS LES MINES ARTISANALES (COTECCO/B. I.T)

Le 2juin2021

-Madame la cheffe de Projet COTECCO

-Messieurs les membres du Gouvernement provincial du Lualaba,

-Mesdames et messieurs, tout protocole observé ;

Je rends gloire à Dieu Tout Puissant pour la bonne fin de cet atelier. Je remercie et félicite le bureau international du Travail, dans son projet COTECCO pour l’organisation de cet atelier qui a porté sur le  « RENFORCEMENT DES CAPACITES SUR LES BONNES PRATIQUES ET MECANISMES DE COORDINATION DANS LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DES ENFANTS DANS LES MINES ARTISANALES ET SUR LES SITES MINIERS ARTISANAUX. Mes hommages à Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, Chef de l’Etat, pour cette volonté manifeste et les actions qu’il ne cesse de poser pour le social du congolais, en proclamant le peuple d’abord, il parle par transitivité, de l’ENFANT CONGOLAIS. Cet atelier est venu nous éclairer, nous anoblir force à cette odieuse pratique, qui est le travail des enfants dans les mines artisanales ; tous les participants sont désormais, des personnes averties qui doivent dénoncer tout acte contraire à ce qui a été prêché ici. Tout participant à le devoir éthique et moral de vulgariser, communiquer, mettre en pratique tout ce qui a été préparé et dit par le B.I.T. c’est par ce moyen seulement, que nous pouvons tous, sauver des vies des enfants et leur assurer un avenir meilleur.

Mesdames et messieurs, La place de l’enfant c’est à la maison, dans la famille et son activité principale c’est recevoir son éducation et sa scolarité. Le travail des enfants est tout simplement un « esclavage des enfants »

Je demanderai aux organisateurs de cet atelier de ne pas se limiter seulement à ce qu’ils viennent de produire ici, mais aussi et surtout, de mettre en place, ici localement des mécanismes et structures qui puissent permettre un suivi étroit et scrupuleux des prescrits légaux relatifs à la lutte contre le travail des enfants dans les mines.  Solennellement, je m’adresse à tout acteur du secteur minier artisanal du Lualaba, disant que partout sur l’étendue du Lualaba c’est ZERO TRAVAIL DES ENFANTS DANS LES MINES. Un homme averti en vaut deux

Satisfaite du déroulement des activités de cet atelier et confiante en impact sur la société, je le déclare : « CLOS »

Je vous remercie.

Fifi Masuka Saini 

Gouverneur a.i

Pin It

Statistiques

16946294
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
22681
26507
126541
16629240
658300
858402
16946294

Your IP: 185.191.171.34
2021-06-24 21:33

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg