Flash

BAN2

 

L’évacuation des déplacés de Goma pour Sake préoccupe profondément la Fédération des associations des personnes vivant avec handicap du Congo (FENAPAHCO) que coordonne Me Pindu Patrick. Dans sa déclaration faite ce lundi 31 mai 2021 devant la presse kinoise, la FENAPHACO via son Coordonnateur national a salué l’initiative du Chef de l'Etat, celle de rendre compte à sa population qui était assoiffée d'avoir des informations sur ce que leurs frères et sœurs de Goma et des environs vivent suite à cette catastrophe naturelle.

‘’Encore une fois de plus, le Chef de l'Etat a évoqué dans son message la situation des PVH, ce qui prouve à suffisance que le garant de la Nation tient à la protection et à la promotion des droits des PVH dans le pays qu'il dirige. Seulement, les PVH de la ville de Goma et de ses environs vivent un calvaire qui n'a pas de pareil. Et, aussi, il nous a semblé que le gouvernement n'a pas une statistique réelle sur le nombre des PVH de Goma et du Nord Kivu’’, a souligné Me Pindu Patrick.

Pour lui, les PVH, tout comme les aveugles, n'ont pas pu être évacuées suite à leur mobilité réduite tandis que les sourds muets ne l'ont pas été par manque de communication adaptée, d'après le rapport qui  lui a été fait par le Coordonnateur provincial de la FENAPHACO/ Nord Kivu.

C’est la raison pour laquelle, la FENAPHACO a formulé une série de recommandations afin de trouver la solution idoine et plausibles à leurs semblables qui souffrent à l’Est de la RDC.

Recommandations 

-Au Président de la République, Chef de l'Etat, de bien vouloir intégrer dans le comité de crise, les délégués des PVH qui sont mieux placés pour accompagner la sensibilisation et l'acheminement de l'aide humanitaire aux PVH à Goma et celles qui ont réussi à se rendre dans les centres d'hébergement.

Et, ces structures possèdent des données réelles sur le nombre des PVH de Goma et ses environs pour une bonne évacuation et une meilleure prise en charge.

- au gouvernement de la République, de toujours prendre en compte les conditions des PVH pour une meilleure prise en charge de ces dernières et pour y parvenir, la meilleure manière de procéder, c'est d'avoir des PVH de la ville de Goma ou de la province de Nord Kivu qui maîtrisent la situation de leurs paires dans cette partie du pays.

La FENAPHACO, la plus importante organisation des PVH en RDC, propose au gouvernement de la RDC, la création d'une caisse ou d'un fonds national de solidarité au profit des PVH de la ville de Goma, victimes de cette catastrophe naturelle.

- aux organisations humanitaires internationales, et autres partenaires au développement, de prendre en compte l'aspect handicap et d'associer les organisations des PVH au niveau provincial, tout comme au niveau national pour l'élaboration d'un bon plan d'évacuation et de prise en charge de PVH pendant toute la période de cette situation.

- aux PVH de la ville de Goma et de la province du Nord Kivu, de demeurer sereins et de faire confiance à la volonté exprimée par le Chef de l'Etat, garant de la Nation sur leur situation en cette période de crise humanitaire qui affecte leur ville et aussi, la FENAPHACO, votre fédération est de chœur avec vous pendant que vous passez une période tumultueuse de l'histoire non seulement de votre ville, notre ville, votre province, notre province ainsi que de notre pays.

Jules Ntambwe

 

Pin It

Statistiques

16945042
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
21429
26507
125289
16629240
657048
858402
16945042

Your IP: 114.119.136.234
2021-06-24 20:16

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg