*‘’Tout en se félicitant de la déclaration de l’état d’urgence, l’Union des Patriotes Congolais espère que cette déclaration va se traduire par des actes forts, durables et holistiques et ne pas se limiter à la neutralisation des miliciens mais aboutir une vraie pacification afin de replacer l’Ituri et le Nord-Kivu sur les orbites de leur développement’’.

Tel est l’appel de Thomas Lubanga Dyilo, Président de l’Union des Patriotes Congolais,  à la suite de la déclaration de l’état de siège en Ituri et dans le Nord-Kivu.  Dans une déclaration, il invite tous les congolais à la mobilisation générale. Concrètement, il propose et avance tout un florilège de mesures à prendre d’urgence. Il espère qu’au bout d’un temps relativement court, avec l’implication de tous les congolais et de toutes les institutions, y compris l’apport extérieur, la RD. Congo peut arriver à restaurer l’essentiel de son autorité sur l’ensemble du territoire national et, même, à redevenir une oasis de paix pour tous les Etats de la Région des  Grands Lacs. Sur le plan de la justice, par exemple, il réclame l’arrestation et le déferrement des commanditaires et des auteurs des crimes devant les instances judiciaires compétentes en vue d’un jugement exemplaire, la réparation des crimes commis et la réhabilitation des survivants des violences. Tandis qu’au plan social, il plaide pour l’appui au retour et à la réinsertion sécurisés des personnes déplacées dans leurs milieux d’origine avec l’accompagnement des acteurs humanitaires présents et la  reconstruction des infrastructures sociales détruites par les violences.

DECLARATION DE L’UNION DES PATRIOTES CONGOLAIS SUITE A LA DECLARATION DE L’ETAT D’URGENCE DANS LES PROVINCES DE L’ITURI ET DU NORD-KIVU

L’Union des Patriotes Congolais se félicite de la déclaration de l’Etat d’urgence dans les Provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu par le Chef de l’Etat.

L’Union des Patriotes Congolais voit dans cette déclaration l’écho de la plus haute autorité du pays aux pressants cris de détresse que n’ont cessé de lancer les victimes des atrocités depuis bientôt 5 ans ainsi qu’une suite à ses multiples appels notamment celui du 20 avril dernier par notre voix.

Tout en se félicitant de la déclaration de l’état d’urgence, l’Union des Patriotes Congolais espère que cette déclaration va se traduire par des actes forts, durables et holistiques et ne pas se limiter à la neutralisation des miliciens mais aboutir une vraie pacification afin de replacer l’Ituri et le Nord-Kivu sur les orbites de leur développement.

Concrètement, l’Union des Patriotes Congolais souhaite et propose que l’état d’urgence soit assorti des actions suivantes :

  1. Sur le plan militaire et de la sécurité
  • La neutralisation effective des forces négatives d’origine étrangères et miliciens réfractaires au processus DDRC ;
  • Le Désarmement des tous les groupes armés qui endeuillent les Provinces de l’Ituri et du Nord Kivu ;
  • Le cantonnement, la rééducation civique et la réinsertion socio-économique des miliciens désarmés ;
  • Le ramassage et la destruction de toutes les armes à feu ;
  • La mise en place d’un dispositif militaire et policier dissuasif pour les fauteurs de troubles qui tapissent dans l’ombre ;
  1. Sur le plan de la justice et de la réconciliation
  • L’arrestation et le déferrement des commanditaires et des auteurs des crimes devant les instances judiciaires compétentes en vue d’un jugement exemplaire ;
  • La réparation des crimes commis et la réhabilitation des survivants des violences ;
  1. Sur le plan administratif et de la Gouvernance locale
  • La mise en place d’une territoriale adaptée à la situation et investie de l’autorité effective sur les administrés ;
  1. Sur le plan social
  • L’appui au retour et à la réinsertion sécurisés des personnes déplacées dans leurs milieux d’origine avec l’accompagnement des acteurs humanitaires présents ;
  • La reconstruction des infrastructures sociales détruites par les violences

L’UPC rassure le Chef de l’Etat, le Gouvernement et le Commandement militaire de son appui au processus de pacification engagé et fonde un grand espoir quant à son aboutissement.

Fait à Bunia,  le 10 mai 2021

Thomas LUBANGA DYILO

Président de l’UPC