Flash

BAN2

 

Qui de Kalenga Musau et de Didier Musete doit gérer la Société Congolaise des Postes et Télécommunications ? Quelle est la procédure à suivre ? Qu’elle est l’autorité habilitée à prendre des actes règlementaires et notifier l’entrée en fonction des mandataires nommés ou promus ? Eh bien, toutes ces questions ne méritent plus des réponses.

Tenez ! Contre toute attente, après 4 années de suspension, Didier Musete Lekan a repris les commandes de cette société publique de l’Etat. Hier, mardi 30 mars 2021, la cérémonie de remise- reprise a eu lieu entre lui et le DG a.i, Pierre Kalenga Musau, sous le regard observateur du Ministre du portefeuille de la RDC.
Dans sa prise des paroles, devant les hauts cadres de cette société de l’Etat, le DG Didier Musete a remercié l’assemblée générale et le Conseil d’administration. «Donc, 4 ans après, je pense que cela relève du miracle. Donc, aujourd'hui, le miracle devient la réalité. L'assemblée générale qui s'est réunie et le conseil d'administration ont remis mon mandat et ils ont également confirmé mon retour comme directeur général de la Société Congolaise des Postes et Télécommunications (SCPT) suivant donc l'arrêt du Conseil d'Etat et également l'instruction du ministre du portefeuille qui a demandé au président du conseil d'administration de pouvoir exécuter cet arrêt », a souligné le DG Didier Musete.
Dans le même élan, il compte travailler dans l’optique de relever, ensemble, avec les agents de SCPT le défi multiplie qui attend cette entreprise du portefeuille de l’Etat. « Le défi est immense, il va falloir relever ce défi ensemble. Je pense que notre pays mérite d'avoir un opérateur de télécommunications quand-même digne de ce nom et le Président Félix Tshisekedi mérite d'avoir une entreprise de télécommunications de grande envergure à la taille de notre pays, il nous l'exige, il nous l'impose. Et nous devons vraiment nous soumettre à cela, transformer cette entreprise, en faire une méga structure de télécommunications, leader des télécommunications en RDC et pourquoi pas dans la sous-région », martèle-t-il.

D’emblée, il convient de rappeler que le bras de fer entre Didier Musete et Kalenga Musau aura longtemps duré. Le premier a été suspendu, il y a de cela quatre ans, à titre conservatoire par un arrêté ministériel. Et c'est le 27 janvier 2021, qu'il a été réhabilité par le Conseil d'Etat pour défaut des preuves. Cette décision a, ainsi mis fin à l’intérim de Kalenga Musau. Après ce long moment de turbulence, les congolais lambda attendent à ce que la SCPT écrive ses plus belles lettres de noblesse en rendant notamment service à l’Etat congolais qui compte énormément sur ses recettes.

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

14999294
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
23670
23554
69283
14765126
306412
764873
14999294

Your IP: 3.234.221.162
2021-04-13 22:19

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg