Après avoir déposé leur mémorandum le vendredi dernier, les assistants parlementaires de l’Assemblée Nationale ont organisé un sit-in devant le bureau du Président Christophe Mboso, mardi 23 mars 2021. Dans ce mémorandum, les accompagnateurs des élus du peuple interpellent le Président de la Chambre basse et insistent sur son implication dans leur problème.


Pour commencer, ces assistants ont rappelé toutes les promesses faites par l’honorable Christophe Mboso lors d’une audience leur accordée au mois de décembre 2021. Lesquelles promesses consistaient surtout à régulariser et améliorer leurs paies et leurs primes. «Nous tenons par cette occasion à rappeler à votre autorité que depuis janvier 2021, les assistants parlementaires n’ont pas touché leur prime. Pourtant, pour la plupart d’entre eux, ils viennent de l’intérieur du pays et n’ont que cette prime comme moyen de subsistance. Imaginer Honorable Président, dans quelles conditions les assistants parlementaires vivent depuis le début de cette année en cours », a-t-on lu dans leur mémo.
Ces assistants ont souligné que selon les informations en leur possession, le problème de la paie serait lié à l’ancienne banque qui n’aurait pas une capacité financière suffisante pour répondre à ses obligations vis-à-vis de l’Assemblée Nationale. C’est par là qu’ils ont demandé au Président Mboso de bien vouloir changer de banque afin de résoudre complètement ce problème.
Il y a lieu de souligner que ces assistants réclament leurs primes de janvier et février ainsi que les manques à gagner de septembre et décembre 2020. Outre ceux-là, ils réclament également leur nomination et le paiement des arriérés de février, mars, avril et mai 2019.

Steve Ilunga