Flash

BAN2

 

Le succès ou l’échec dans la mise en œuvre des réformes structurelles repose fondamentalement sur l’efficacité des dirigeants politiques qui sont élus ou nommés dans les différents postes de responsabilité. C’est globalement ce que ressort le professeur Augustin Matata Ponyo dans le volume 2, du deuxième numéro semestriel de la « Revue Congo Challenge », présenté à la presse samedi 30 janvier dernier, à Kinshasa.

Dans son article «Leadership et changements institutionnels », l’ancien Premier ministre congolais préconise un leadership de qualité dans le chef des dirigeants politiques, de manière à conduire efficacement les réformes institutionnelles.
Ainsi, pour le professeur Matata, l’adhésion et l’implication de plusieurs forces sont essentiellement nécessaires à la mise en place des changements institutionnels à grande échelle tels que la réforme de l’administration publique, la lutte systémique contre la corruption et les rentes ou la promotion des droits civils.
Dans cet article co-rédigé avec Jean-Paul K. Tsasa, il examine les interactions entre le leadership et les changements institutionnels, en ressortant premièrement la différence entre un dirigeant politique et un leader politique. Le premier peut être à la fois partisan et non-partisan, alors que le second ne peut qu’être non-partisan, explique le professeur Matata.
Il démontre à la lumière de ce distinguo, que les changements institutionnels peuvent profiter à la majorité de la population lorsque les dirigeants politiques sont véritablement non-partisans et qu’ils font preuve d’un leadership efficient dans la conduite des réformes institutionnelles.
Le Sénateur Matata prend pour exemple l’expérience congolaise qui a marqué la gouvernance publique entre 2010 et 2016. Il cite parmi les innovations, la bancarisation de la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat, la modernisation de la gestion des ressources humaines de l’administration publique, mais également l’implémentation effective des lettres de mission.
Aussi dans ce numéro, le professeur Matata Ponyo étudie formellement les interactions bidirectionnelles entre un dirigeant politique et ses partisans, et examine le rôle du leadership dans la conduite des réformes structurelles. Tout cela, à travers la théorie des jeux coopératifs développé par Ichiishi.
Il est important de noter que ce nouveau numéro de la Revue propre au célèbre Cabinet conseil « Congo Challenge » comporte d’autres articles signés par des scientifiques qui forcément ne sont plus à présenter. Il s’agit du «Marché des valeurs du Trésor en RDC : Bilan et perspectives » co-redigé par Christian Senga, Jean-Baptiste Ntangoma et Ishara Musimwa ; « Evidences sur les propriétés historiques de la dynamique macroéconomique en Afrique des Grands-Lacs » par François Kabuya Kalala, Jean-Baptiste Ntangoma et Jean-Paul K. Tsasa ; « L’eco : Une émanation politique ou économique ? » de Matata Ponyo ; et enfin « «Democratic decentralization and development » de Roger B. Myerson.
A noter que la Revue Congo Challenge (RCC) est une plateforme de réflexions profondes dans le domaine des sciences économiques. Elle se propose d’axer principalement ses publications sur les questions économiques au sens large du terme, alliant des considérations, des analyses de conjoncture, aux politiques publiques de court comme de long terme.
La revue accorde une importance à certaines valeurs d’éthique et de déontologie et se place au-dessus de toute idéologie politique ou d’appartenance aux grands courants de pensée de la science économique. Elle se veut fédératrice et consensuelle, mais non partisane.
La Revue Congo Challenge a été fondée en 2017 et a pour objectif de devenir la principale revue scientifique et professionnelle en économie, en République démocratique du Congo.
La RCC est une revue bilingue et semestrielle. Elle publie deux volumes chaque année. Tous les quatre mois, elle publie des bulletins sur les progrès récents de la recherche économique et sur l’état de l’économie en RDC en particulier et dans le monde en général. La RCC est publiée par le bureau d’études Congo Challenge.

Boris Luviya

Pin It

Statistiques

14045093
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
15676
23745
141782
13719032
117084
712055
14045093

Your IP: 13.66.139.121
2021-03-05 15:29

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg