Flash

BAN2

 

Collégialité, proximité et transparence. Tel est le crédo de Mboso N’kodia Pwanga à la tête de l’Assemblée Nationale.


*Doyen d’âge, il aura a été découvert comme l’une des pièces rares capables de présider à la destinée de la Chambre basse du Parlement congolais. Simon Mboso N’kodia Pwanga, né le 7 août 1942 à Kasongo Dinga, dans le Territoire de Kenge, au Kwango, une Province née de l’éclatement de l’ex-Bandundu, est un homme d’action sur terrain.
A 78 ans, il n’est ni dans des querelles intestines, ni dans des luttes fratricides oiseuses. L’histoire de l’éviction de l’équipe Mabunda aura fait qu’il soit tiré de ses réserves pour jouer un rôle primesautier au sein de l’hémicycle du Palais du Peuple.
En peu de temps, ainsi qu’il l’a démontré dans les faits, son Bureau d’âge a organisé les scrutins qui ont permis de tirer au clair la situation du Bureau Mabunda et d’y mettre fin.
Mais aussi, de faciliter la tâche à Modeste Bahati, l’Informateur désigné, pour identifier dans les plus brefs délais la nouvelle Majorité présidentielle.
Bien plus, c’est sous ses auspices que la motion de censure visant la déchéance de Sylvestre Ilunga Ilunkamba ainsi que l’ensemble de son équipe a été examinée et adoptée.
Et, dans la foulée de sa notification, le Premier Ministre issu de la coalition FCC-CACH a, enfin, déposé son acte de démission, le 29 janvier dernier auprès du Chef de l’Etat qui en a pris acte, le 31 janvier 2021 et édicté les mesures conservatoires.
Homme d’action, Mboso l’est à plus d’un titre. Car, dans son parcours, il a été membre, plusieurs fois, du Gouvernement, élu du Peuple, Acteur politique majeur, négociateur et leader des Partis politiques et Regroupements politiques.
Si, aujourd’hui, le choix de l’Union sacrée arrivait à le consacrer au perchoir de l’Assemblée Nationale, il aurait l’occasion de mettre son expérience, vielle de plusieurs décennies, au service des congolais notamment, en ce qui concerne les réformes électorales et institutionnelles attendues pour faire asseoir l’Etat de droit et la démocratie sur le socle d’un contrôle rigoureux de l’Exécutif National, des services d’utilité publique et des autres institutions d’appui à la démocratie.
Il dispose, selon des sources croisées, des atouts dont la sagesse, l’expérience et la maîtrise des événements – plus de cinquante ans de vie politique - dont le pays peut bénéficier en ce temps de crise politique, sanitaire et socio-économique.
Il appartient donc aux Députés, lors du vote prévu le 3 février 2021, puisqu’il est candidat unique, de lui donner massivement leurs voix pour le soumettre ainsi à l’épreuve de l’action et le juger, le moment venu, aux actes.

LPM

cv

Pin It

Statistiques

15869314
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
13797
30397
44194
15644506
439722
736710
15869314

Your IP: 66.249.76.123
2021-05-17 10:21

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg