Flash

BAN2

 

Comme convenu, les séances des consultations des militants lumumbistes organisées par le Comité d’Action pour un Palu Uni et Unifié (CAPUU), sur la situation de division et de conflit au sein du Parti Lumumbiste Unifié (PALU), avaient débuté le mercredi 27 Janvier 2021 et ont pris fin hier jeudi 28 janvier 2021 au Centre Bondeko.

Lors de cette dernière séance des concertations, en présence des membres du comité du CAPUU notamment, Madame Dorothée Gizenga et le Professeur Mashini, les militants du Parti ont émis plusieurs opinions à ce sujet, principalement celle d’organiser un congrès à l’issue de la table ronde de ce vendredi 29 Janvier 2021, dans le but d’élire ensemble le Secrétaire Général du Parti.
Durant cette dernière séance des consultations, les militants du PALU ont d’abord ressorti la source de la division et des divergences qui règnent actuellement au sein Parti Lumumbiste Unifié, ‘’PALU’’. Selon ces militants, le PALU est et demeurera uni car, la base qui compose le PALU reste jusqu’à ce jour ensemble. Ils soulignent qu’à leur niveau, il n’y a aucune divergence. Par contre, c’est à la tête du Parti que cette guerre de succession s’impose. « Nous sommes unis, allez-y voir dans les antennes, consultez les chefs des sections et vous verrez qu’à notre niveau, le PALU est encore uni. La pourriture est plutôt de votre côté. C’est à votre niveau qu’il y a la division, parce que vous voulez tous vous asseoir sur le trône de Gizenga », déclare l’un des militants du PALU.

Ils ont encore précisé que ce sont les cadres du PALU avide du pouvoir qui créent la division à la tête du parti. Les militants ont cependant félicité le CAPUU pour cette belle initiative qui consiste à unifier le PALU, non seulement par l’organisation des consultations, mais aussi par la mise en place de la table ronde. « Depuis le début de ces problèmes, nous constatons que le CAPUU présidé par Madame Dorothée Gizenga est la seule aile, à prendre l’initiative d’essayer d’unir le parti en invitant autour d’une même table Mayobo et Makiashi pour une discussion », a déclaré M. Mpinga Gabriel-Joseph.

Au sujet de la possible absence des protagonistes à la table ronde prévue ce vendredi 29 Janvier 2021, la base du PALU précise qu’avec ou sans Mayobo et Makiashi, le PALU restera uni et il souhaite dores et déjà placer la fille aînée de Gizenga à la tête du parti. «Nous vous avons choisi, c’est vous qui allez nous conduire, car vous connaissez et vous maîtrisez la vision du Gizenga pour la RD Congo. Vous êtes notre Moïse», a fait savoir M. Mayuku, chef de section de la Tshangu à Mme Dorothée Gizenga.
Malgré, l’expression de leurs désirs de placer Dorothée Gizenga à la tête du PALU, les militants ont proposé comme l’organisation d’un congrès qui est très nécessaire pour une bonne restructuration du parti. Ils confient cependant au CAPUU la responsabilité d’organiser ces assises au cours desquelles, ils procéderont par un vote libre du Secrétaire Général du PALU.

Pour sa part, la présidente du CAPUU, madame Dorothée Gizenga a clôturé les deux jours de concertations par un mot d’encouragement adressé aux militants du PALU, « restez patients, restez constants, je vous fais confiance parce que vous m’avez fait confiance en me demandant de prendre le bâton de commandement. C’est pourquoi, je vous assure qu’à partir de demain, notre avenir sera meilleur», a-t-elle déclaré. Donc, suite au déroulement de cette table ronde, le PALU aura une idée claire sur la suite des événements.

Aline Makamba

Pin It

Statistiques

14046482
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
17065
23745
143171
13719032
118473
712055
14046482

Your IP: 114.119.136.111
2021-03-05 16:32

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg