Flash

*Quelques jours seulement après avoir été reçu par le chef de l’Etat, Lambert Mende Omalanga, autrefois l’un des fidèles alliés de Joseph Kabila, a annoncé ce mercredi 13 janvier, cette fois de manière officielle, l’adhésion des partis politiques membres du regroupement politique CCU et alliés à l’Union sacrée de la Nation.

L’ancien ministre de la Communication et des Médias ainsi que sa famille politique se disent prêts à prendre part activement à la vision du président de la République, Félix Tshisekedi, dans le cadre de l'élaboration d'un programme de gouvernement dédié à l'enracinement de l'Etat des droits.

Dans une interview accordée mardi dernier à Jeune Afrique, l’élu du Sankuru justifie ce retournement spectaculaire par le fait qu’ils ont décidé d’apporter leur appui à cette coalition gouvernementale élargie pour mettre fin à la crise politico-institutionnelle qui freine depuis plusieurs mois l’émergence de la RDC. «Nous voulons contribuer au rétablissement de la cohésion nationale et à l’éradication du climat délétère provoqué par les polémiques stériles et fratricides qui menacent nos intérêts nationaux», lit-on dans le média.

Signalons que sur sa demande, Lambert Mende Omalanga était en tête-à-tête avec le président Tshisekedi le 6 janvier dernier, sans avoir clairement dévoilé à la presse ses intentions de rejoindre l’Union Sacrée
Il avait tout de même noté que son parti allait se réunir pour déterminer une ligne à suivre par rapport aux enjeux de l’heure. Ce qui vient d’être fait.

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

12927447
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
17943
25757
70314
12643498
511969
776676
12927447

Your IP: 114.119.156.84
2021-01-19 15:20

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg