Flash

Le secteur de l’aviation civile congolaise était à l’agonie. Que de ‘‘Air peut-être’’ sur le ciel de la République Démocratique du Congo.

Les passagers, eux, n’étaient pas considérés et broyaient du noir. Avec l’arrivée de Congo Airways, tout a basculé. Cette compagnie nationale, dès le largage de sa flotte, a apporté de l’espoir grâce à ses cinq (5) piliers, à savoir : la sécurité, la satisfaction de la clientèle, l’intégrité, la fiabilité et le professionnalisme. Du coup, c’est la ruée et le plaisir de voyager.
Sa politique attractive qui repose sur les 5 piliers ci-devant évoqués ne lui attire pas seulement la majorité des passagers, mais également et surtout des jaloux, des avanies et les autres discours de diabolisation, de la part de ses concurrents déloyaux, qui se recrutent parmi les dirigeants des compagnies privées d’aviation, qui, pour la plupart, se servent malencontreusement de certains supports médiatiques pour saper les efforts consentis par les top managers du léopard volant.

On rappellera que, c’est dans un contexte d’insécurité dans le secteur de transport aérien, empesté par un désordre organisé et pollué par des avions communément appelés «cercueils volants», qu’est née la compagnie nationale d’aviation Congo Airways. Rien, en tout cas, ne rassurait les congolais et les opérateurs économiques, quant à leur sécurité dans les airs. Si bien que ces derniers étaient contraints de se plier aux caprices de tenanciers des compagnies privées d’aviation. Alors qu’ils voyageaient déjà à leurs risques et périls, à bord de ces «cercueils volants» et, malgré qu’ils arrivaient à destination et coulaient leurs produits et marchandises contre toute espérance, les congolais et les opérateurs économiques étaient en plus obligés de payer des sommes faramineuses, en contrepartie d’un service peu fiable, moins rassurant et non sécurité.

Mais, avec l’arrivée de Congo Airways, le sourire est revenu, le voyage dans les airs étant redevenu un plaisir, et non plus cette corvée infligée par le passé aux paisibles passagers, par les opérateurs véreux du trafic aérien.
Encore faut-il relever que la satisfaction de la clientèle de Congo Airways est due au fait qu’au niveau de son conseil d’administration se trouvent des vrais gestionnaires d’entreprises. Des vieux routiers qui n’ont point à rougir dans l’administration.

C’est ainsi que, sur le terrain, Congo Airways, via son équipe de service client, reste toujours à l’écoute de sa clientèle, pour répondre aux attentes de celle-ci.
Cela, partant du principe basique du monde des affaires selon lequel ‘’le client est’’ roi. Voilà ce qui a permis au ‘’léopard volant’’ à faire siens les cinq (5) piliers, à savoir : la sécurité, la satisfaction de la clientèle, l’intégrité, la fiabilité et le professionnalisme. Décidément, ces cinq (5) piliers constituent aujourd’hui, au regard de l’attractivité suscitée, le secret magique de la longueur d’avance que Congo Airways a effectuée, en cinq (5) ans seulement, sur ses nombreux concurrents.

A cause de cela, le léopard volant fait aujourd’hui l’objet de plusieurs affronts, de la part des opérateurs véreux du secteur, qui n’hésitent pas à recourir au service d’une certaine presse pour le diaboliser sans arguments valables.
Et, malgré toute cette campagne de diabolisation, Congo Airways, du haut de son tout premier lustre, poursuit sans désemparer sa politique consistant à assurer, en tout professionnalisme, la sécurité, la fiabilité et l’intégrité à toute sa clientèle, en vue de sa satisfaction totale tirée des services de qualité du léopard volant dans les airs.
Congo Airways, c’est le plaisir de voyager.

La Pros.

Pin It

Statistiques

12901459
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
17712
26614
44326
12643498
485981
776676
12901459

Your IP: 54.36.148.80
2021-01-18 16:09

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg