Flash

BAN2

 

«L’UNION SACREE est la réponse réaliste et pragmatique à la demande nationale de débloquer le fonctionnement des institutions du pays », c’est la déclaration de l’Honorable Franck DIONGO SHAMBA, Président National du Mouvement Lumumbiste Progressiste ‘’MLP’’, en sigle.

Cette déclaration a été tenue lors de son message de vœux au peuple congolais le 31 décembre 2020. Il a profité de cette occasion du nouvel an pour présenter ses vœux les meilleurs à tout le peuple congolais en souhaitant également paix et bonheur aux congolais de l’EST. Il a rendu hommages aux congolais tombés lors des différentes luttes et marches pour l’alternance et la liberté, ceux qu’il a appelé ‘’martyrs de l’alternance et de la démocratie’’. Franck DIONGO a salué le patriotisme des Députés nationaux qui ont accepté de suivre les idées du Président de la République en mettant de côté le Bureau Jeannine MABUNDA et a appelé les Sénateurs d’emboiter les pas en bravant les intérêts partisans au profit de l’intérêt supérieur de la Patrie pour matérialiser le changement par leur adhésion massive à l’Union sacrée de la nation. Concernant la nomination de l’informateur, le Président du MLP a souligné que cela n’est pas conditionné par la démission du Premier Ministre, le Président l’a fait et il est dans les normes.

MESSAGE DE VŒUX DU PRESIDENT Franck DIONGO SHAMBA A LA NATION CONGOLAISE
Congolaises et congolais ;
Très Chers compatriotes ;
Combattantes et Combattants de la liberté ;
Chaque fois que de besoins, je ne me suis jamais départis aussi bien de mon serment d’aimer sans trahison mon Pays, que de mon engagement, celui de vous aviser, vous réveiller et vous informer sur le danger qui guette en permanence notre beau Pays, la République Démocratique du Congo, de la part de ses ennemis intérieurs et extérieurs, lesquels sont obstinés et déterminés aujourd’hui plus qu’hier, de ne lui offrir aucune opportunité pour son épanouissement ou mieux être de ses filles et fils.
Très Chers compatriotes ;
Depuis près de trois décennies, je me suis résolument engagé à lutter pour la liberté de mon Peuple, la démocratie, l’Etat des droits, l’alternance au travers des urnes et le développement.
Dans cette lutte que nous avons menée ensemble avec vous, le MLP, mon Parti a payé un des plus lourds tributs sur ordre de l’ancienne dictature, la plus féroce d’Afrique du 21ème siècle. Plusieurs de ses cadres et combattants ont été sauvagement et lâchement assassinés et d’autres, dont moi-même arbitrairement arrêté et injustement emprisonné après avoir été abusivement condamné à des lourdes peines ; simplement pour avoir défendu les droits de mon Peuple et revendiquer leurs respects de la part de ses dirigeants illégitimes.
Libre ou emprisonné, je ne dérogerai pas à ma tradition de vous présenter, très chers concitoyens patriotiquement, mes meilleurs vœux de nouvel an de 2021.
Très Chers compatriotes ;
Le combat pour l’émergence d’un Congo réellement démocratique par nous mené, et lequel devant se poursuivre tant que se manifesteront les séquelles de la dictature du régime passé, nous assigne le devoir de ne jamais oublier nos martyrs tombés en plein front, arme à la main, en quête de l’alternance, la dignité et de la liberté du Peuple Congolais.
Voilà pourquoi, nous saisissons cette opportunité pour saluer la mémoire de millier de Congolais qui ont lutté et tout perdu par sacrifice suprême en s’opposant à la permission de la dictature, au report des élections, au troisième mandat de Kabila et au changement de la Constitution préconisé par les anciens tenant du pouvoir. C’est ici le lieu de citer les combattants du MLP, notamment : Monsieur ESIKI ancien étudiant de l’UPN, Papy TSHISUAKA ancien Président des étudiants de l’IBTP, Madame ODAU Chantal qui a laissé quatre orphelins, Maître José MUSAKATA et LIBAYA tous deux Catcheurs qui ont laissé les veuves et enfants.
Par ailleurs, il va sans dire que les assassinats politiques de Rossy MUKENDI, Floribert CHEBEYA et BAZANA, Armand TUNGULU, Sœur Thérèse KAPANGALA, François KULULA et les milliers d’anonymes qui reposent dans les fosses communes à travers le Pays, n’ont pas été vains, en ce que leur sang versé nous permette de vivre la première alternance démocratique et apaisée en République Démocratique du Congo, laquelle a entrainé le retour des exilés politiques au Pays contraints par la dictature de vivre hors leur Patrie ainsi que la libération des prisonniers politiques et d’opinions.
Mais rien n’est encore totalement acquis, loin sans faux la démocratique et l’état de droit exigent une vigilance citoyenne tout azymite au quotidien.
Il nous revient donc, Très Chers compatriotes, de continuer de nous battre ensemble pour la consolidation du pouvoir de sorte que celui-ci revienne réellement et véritablement à la portée du Peuple.
Très Chers compatriotes ;
Connaissant l’homme, à savoir le Chef de l’Etat, le Pays et les principaux acteurs politiques, j’ai été le premier à vous annoncer le 02 avril 2019 lors de ma première sortie médiatique après la prison, devant le Peuple du haut de la Tribune de la salle de la Reine de la Paix à Kinshasa/Gombe, que l’accord FCC-CACH décrié par l’ensemble de notre Peuple était porteur de germe de crache, en ce qu’il ne pouvait y avoir un mariage durable entre la démocratie incarnée par le Président de la République Félix TSHISEKEDI et, la dictature que représente Monsieur Joseph KABILA ; l’une finirait par avaler l’autre, mais ce qui est certain, c’est la démocratie et donc, le Président TSHISEKEDI qui l’emporterait sur la dictature de Monsieur KABILA ; chose faite au jour d’aujourd’hui.
Très Chers compatriotes ;
L’année 2020 a été caractérisée notamment, par la crise persistante entre d’une part, le Parlement et le Gouvernement au sens large et d’autre part, le Parlement et le Pouvoir Judiciaire qui a entraîné le blocage de fonctionnement institutionnel et la situation d’ingouvernabilité dans le Pays ; la guerre asymétrique dans l’EST du Pays avec ses effets pervers dépassant la limite du tolérable que je condamne fermement ; la menace de balkanisation et de sécession de certaines Provinces ; la pandémie de la Covid-19 qui continue de frapper l’humanité toute entière et la République Démocratique du Congo en particulier, la dégradation de la situation politique, économique et sociale qui s’en est suivi, a emporté plusieurs vies de nos compatriotes, parmi lesquels, certains de nos vaillants combattants de la liberté dont je salue la mémoire et présente mes condoléances les plus émues aux familles éprouvées. Elle a été aussi marqué par l’avènement d’un vient nouveau qui souffle sur le Pays, celui du changement tant rêvé et attendu par notre Peuple, par le processus de déboulonnement du régime dictatorial ayant entraîné la création de l’union sacrée de la nation laquelle augure une gouvernance.
Très Chers compatriotes ;
L’UNION SACREE est la réponse réaliste et pragmatique à la demande nationale de débloquer le fonctionnement des institutions du pays ; c’est en outre, la clé de l’espérance d’un Congo nouveau et prospère. Elle est le rassemblement des patriotes congolais qui soutiennent la vision, les programmes et les actions du chef de l’Etat.
Import-il de préciser à ce stade, que cette l’UNION SACREE dont mon Parti le MLP soutient l’initiative et la naissance, ne sera pas un four tout, moins encore la copie du FCC-CACH, bien au contraire, une union nationale de toutes les congolaises et congolais acquis au changement pour l’intérêt général fondée sur la grande vision du Peuple d’abord, l’antidote de la Kabilie. Les patriotes qui y adhèrent doivent en avoir conscience ; l’impunité et la corruption n’y seront jamais érigées en mode de gestion.
Très Chers compatriotes ;
Le MLP qui s’est résolument inscrit dans le combat de la vérité, estime que l’alternance obtenue au prix de multiple sacrifices voire suprêmes, ne sera jamais compromise au profit de ceux qui ont assassiné politiquement, socialement et économiquement notre Pays ; la place de ce dernier se trouvant derrière les Barreaux.
Très Chers compatriotes ;
L’heure est donc à l’action, à la responsabilité et au rassemblement de tous les congolais pour l’assaut final, à l’effet l’anéantissement total de l’axe du mal qu’incarnent Monsieur Kabila et son Parti.
C’est en raison de ce qui précède que j’invite le Peuple Congolais dans sa diversité, l’opinion nationale et internationale à soutenir sans réserve ni atermoiement le Chef de l’Etat, Félix-Antoine TSHISEKEDI dans sa vision du Peuple d’abord pour la consolidation de la démocratie et de l’alternance chèrement acquises. Car, sa présence à la tête du Pays constitue une garantie pour la souveraineté et la survie de la RDC au regard de multiple tentatives de balkanisation.
Aux Honorables Députés nationaux dont nous saluons le patriotisme dans la sanction infligée à Monsieur KABILA et son système politique par la défenestration du bureau Jeannine MABUNDA à l’Assemblée Nationale, d’aller jusqu’au bout de leur lutte en mettant en place un Bureau définitif devant renvoyer purement et simplement pour le reste de la législature, Monsieur KABILA et le PPRD dans l’opposition ; statut du reste qu’ils assument dorés et déjà.
Dans la même logique, le MLP souhaite et propose que la session extraordinaire à convoquer par le Bureau d’âge puisse inclure le contrôle parlementaire ainsi que les différentes motions notamment, incidentielle, afin d’obtenir la déchéance du Premier Ministre.
En sus, il y a lieu de rappeler que, donner au Président de la République la majorité au Parlement et le Bureau qui lui est acquis, épargnerait l’Assemblée Nationale d’une possible dissolution, en ca de non investiture du Premier Ministre qui devra présenter son programme d’action conformément à la constitution.
Aux Honorables Sénateurs, je les exhorte, en leurs qualités des sages du Parlement de s’inspirer du patriotisme de leurs Collègues Députés nationaux qui se sont dépassées et braver les intérêts partisans au profit de l’intérêt supérieur de la Partie pour matérialiser le changement par leur adhésion massive à l’union sacrée de la nation.
Pour ce qui est de l’informateur, étant donné que la désignation de celui-ci par le Chef de l’Etat n’est pas conditionnée par la démission du Premier Ministre ; le MLP, au vu de l’attachement du Président de la République à la vision du Peuple d’abord et tenant compte du pourrissement et de la précarité de la situation, notamment politique, sécuritaire et socio-économique, propose au Président de la République de nommer un informateur de préférence à la quinzaine du moi de janvier 2021.
Très Chers compatriotes ;
Congolaises et Congolais ;
Combattantes et Combattants de la liberté, plus particulièrement le Peuple martyr de l’EST de la RDC, je vous présente encore une fois de plus mes vœux de paix et de bonheur, tout en vous rassurant de la victoire certaine et irréversible contre le plan machiavélique de nos ennemis.
Que vive la RDC
Que vive le Peuple Congolais
Que Dieu bénisse le Congo
Seule la lutte libère !
Fait à Kinshasa le 31.12.2020
Honorable Franck DIONGO SHAMBA
Président National du MLP

Pin It

Statistiques

17786804
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
2901
10205
13106
17694519
13106
669504
17786804

Your IP: 54.36.148.108
2021-08-02 05:42

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg