Flash

Usant de sa casquette d’acteur politique membre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), formation politique listée au rang des forces du Front Commun pour le Congo, le Député National Fidèle Likinda est revenu sur les multiples appels lancés de part et d’autre, tant à l’étranger qu’au pays, sur le respect de l’accord unissant le FCC au Cap pour le Changement conduit par Félix Tshisekedi, Président de la République et Chef de l’Etat.

Dans sa sortie médiatique de ce mercredi 25 novembre 2020 à l’Hôtel Tenasia, dans la commune de Kinshasa, cet élu d’Ikela à la Tshuapa a réaffirmé l’impossibilité pour les acteurs du FCC de prendre part aux Consultations nationales initiées par Félix Tshisekedi, en jugeant inapproprié ce cadre pour des échanges francs entre ces deux forces politiques alliées dans la gouvernance du pays. Depuis sa signature et à ce jour, Fidèle Likinda enregistre des résultats positifs à l’instar de la réunification des élites nationales, l’harmonie au sein des institutions, la prise en compte et des débuts de réponse aux vrais problèmes des Congolais terrassés, indépendamment d’eux, par des maux sociaux, économiques, sécuritaires, etc.

Dans sa communication du jour, Fidèle Likinda s’est opposé à une concertation entre FCC-CACH sur la table des Consultations nationales initiées par Félix Tshisekedi, le vendredi 23 octobre 2020, et entamées le lundi 2 novembre 2020. Le cadre d’échanges appropriés entre ces animateurs serait un dialogue conformément aux tenants et aboutissants de l’accord signé entre le Cap pour le Changement et le Front Commun pour le Congo. ‘’La grande famille du FCC était toujours attentive aux préoccupations du peuple. Nous ne refusons pas le dialogue, mais ça doit être dans un cadre très approprié. Les Consultations, je ne crois pas que c’est le cadre qui convient pour une telle discussion FCC-CACH’’, a-t-il renchéri.

La bonne foi de l’ancien président Joseph Kabila manifestée lors de la passation civilisée du pouvoir et l’union avec le vainqueur des élections présidentielles n’est pas un acte négligeable puisqu’ayant garanti la paix dans le pays, a insisté l’élu d’Ikela.
Grâce à cet accord, il a été constitué une ‘’Union Sacrée’’ de la Nation et composée essentiellement des technocrates du FCC et CACH.
Par conséquent, Fidèle Likinda trouve inconcevable les démarches entreprises pour la création d’une autre Union Sacrée pour la Nation, en contradiction avec les avancées générées dans les rapports entre ces regroupements politiques.

En représailles à ce virage politique vers lequel tend le pays, au cas où le Président Félix Tshisekedi soutiendrait la rupture de collaboration avec ses partenaires, Fidèle Likinda a préféré émettre ses réserves et exhorte à la préservation des acquis de l’alternance démocratique en RD. Congo.

John Ngoyi

 

Pin It

Statistiques

12901459
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
17712
26614
44326
12643498
485981
776676
12901459

Your IP: 54.36.148.80
2021-01-18 16:09

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg