Flash

Environ 166 milliards de Francs Congolais auront été décaissés pour l’acquisition des droits aux redevances (royalties) de la compagnie minière Metalko à la Gécamines, soit 110 milliards FC en échange et le remboursement de 56 milliards de FC des dettes en charge de la Gécamines auprès de Metalko.

Ces chiffres ont été placés sur la place publique hier, lundi 16 novembre 2020 à ShowBuzz, par l’Homme d’affaires Dan Gertler dans une capsule vidéo balancée devant la presse congolaise en raison des empêchements rencontrés pour effectuer le déplacement sur le sol congolais. Dans cette annonce qui dure près de six minutes, Dan Gertler a invité les Congolais à être les premiers bénéficiaires des profits de l’extraction du cobalt et du cuivre comprise dans ce projet inédit et unique qu’est la compagnie minière Metalko.

Heureux d’être le premier à lancer une telle initiative en faveur de ses frères et sœurs Congolais, en espérant vivement que d’autres investisseurs emboîteront les pas, Dan Gertler a renouvelé sa confiance aux Congolais au motif que ces deux ressources minières, le cuivre et le cobalt, leur appartiennent tout d’abord.
Autrement dit, il trouve irraisonnable et irréfléchi de ne pas associer les propriétaires de ces richesses au projet d’extraction, de développement voire de transformation industrielle afin de converger, tous ensemble, vers une relance de grande envergure de l’économie nationale. ‘’Venez profiter de la richesse du cuivre et du cobalt de la RDC. Sur chaque tonne de cuivre ou de cobalt qui va être extraite dans le cadre du projet que nous allons introduire, chaque Congolais sera partenaire avec nous et sera payé pour chaque tonne qui sera exportée. Nous allons offrir un partenariat sincère, réel, transparent et professionnel au peuple congolais’’, s’est-il exprimé dans son offre aux Citoyens Congolais.

Poursuivant ses propos, Dan Gertler explique que depuis plus de 20 ans, des investissements conséquents ont été déployées en République Démocratique du Congo dans le secteur de l’industrie minière, à hauteur de 10 milliards d’euros en collaboration avec divers partenaires.
Outre les mines, le défi d’innover des infrastructures appropriées s’étaient présentés sur la table des projets. En dépit des difficultés rencontrés au début des efforts consentis à la réalisation de ce que l’on peut qualifier ‘’d’idéal’’, Dan Gertler témoigne du travail collectif qui leur a permis d’atteindre des résultats satisfaisants et de se permettre, en toute quiétude, de faire appel à la participation active du peuple congolais.
Par ailleurs, il souhaite constater le progrès de ce projet en vue d’en lancer d’autres dans les prochains jours.

John Ngoyi

COMMUNIQUE DE PRESSE
«Dan Gertler invite les Congolais à être les premiers bénéficiaires des profits de l’extraction du cobalt et du cuivre dans un projet inédit et unique»
Kinshasa, 16 novembre 2020 :
Dan Gertler annonce aujourd’hui une initiative unique en son genre, une offre à tous les citoyens congolais de partager les redevances (royalties) de la compagnie minière de cobalt et de cuivre Metalkol.
En 2017, Dan Gertler a acheté les droits de redevance (royalties) d’une entreprise de Cuivre et Cobalt dans la région du Katanga, Metalkol, à la Gecamines. À l’époque, la Gécamines avait des dettes de près de 56 milliards de Francs Congolais envers Metalkol. Dan Gertler a acheté les droits aux redevances (royalties) annuelles de Metalkol à la Gécamines, en échange de près de 110 milliards de Francs congolais, plus le coût du remboursement de sa dette, pour un coût global d’environ 166 milliards de francs congolais.
Depuis 4 ans, jusqu’à aujourd’hui, l’entreprise s’est reconstruit et rembourse ses dettes. Et la confiance de Dan Gertler au Congo et aux Congolais s’est encore une fois avérée juste.
La société a rebondi, a remboursé ses dettes et devrait commencer à payer des redevances l’an prochain. Aujourd’hui, les mines sont proches de leur pleine production, et le temps est venu pour le peuple congolais de profiter des fruits de l’investissement, des profits du cuivre et du cobalt du Congo.
Dan Gertler est heureux d’être le premier - et espère que d’autres suivront son initiative - à offrir aux citoyens congolais la possibilité de devenir les propriétaires bénéficiaires des mines de la RDC. L’offre est réservée aux particuliers congolais et non aux entreprises.
C’est le premier projet qui verra tous les Congolais devenir les bénéficiaires directs de la richesse minérale du Congo, car le cuivre et le cobalt de la RDC appartiennent d’abord aux Congolais. Cette opération sera mise en oeuvre conformément à l’ensemble des législations applicables.
Dans une vidéo adressée à toute la presse et à l’opinion publique congolaise, Dan Gertler s’adresse à tous, en ces mots :
“Bonjour mes sœurs et frères Congolais. L'histoire, aujourd'hui nous écrivons l'histoire ensemble. Frères et sœurs congolais, j'ai prié et attendu ce jour plus de 20 ans. L'histoire.
Depuis plus de 20 ans, nous avons investi en RDC dans l'industrie minière plus de 10 milliards d'euros, entre nous et nos partenaires. Nous avons investi dans les usines, nous avons investi dans les mines, nous avons investi dans les infrastructures. Tout était si difficile, les mines étaient en très mauvais état. Les infrastructures étaient inexistantes, les usines non plus n'étaient pas là, nous devions tout construire à partir de rien. Nous savions que l'activité minière est un investissement à long terme, que c'est un marathon. Après tant d'années avec ce genre d'investissements, après avoir investi tant d'efforts, avec l'aide de Dieu, aujourd'hui nous sommes arrivés à un stade où frères et sœurs congolais, nous pouvons partager ensemble la richesse des mines de cuivre et de cobalt de la RDC.
Je suis heureux de vous annoncer aujourd'hui, Frères et sœurs Congolais, que nous aimerions vous inviter, tous les Congolais, peu importe d'où ils viennent: de Kinshasa, de Bandundu, du Katanga, du Kasaï. Peu importe d'où, venez et soyez notre partenaire. Venez profiter de la richesse du cuivre et du cobalt de la RDC. Sur chaque tonne de cuivre ou de cobalt qui va être extraite dans le cadre du projet que nous allons introduire, chaque Congolais sera partenaire avec nous et sera payé pour chaque tonne qui sera exportée.
Nous allons offrir un partenariat sincère, réel, transparent et professionnel au peuple congolais. C'est la première fois dans l'histoire, que les citoyens congolais seront les bénéficiaires directs de la richesse congolaise.
Nous sommes déterminés. Ce plan va démarrer avant la fin de l'année. En connaissant l'histoire au Congo de certaines ONG et de certains journalistes. Ils continueront à parler et ne vous ont jamais rien livré, frères et sœurs. Les mêmes ONG, les mêmes journalistes. Ils auront tous tort.
Nous avons gardé le silence et fourni des résultats. Nous avons toujours plus accompli et moins parlé. Frères et sœurs, nous écrivons l'histoire aujourd'hui.
Nous faisons de ce cas un test avec l'un de nos projets auxquels nous sommes associés, nommé Metalko qui est localisé dans la province du Katanga qui produit du cuivre et du cobalt.
Nous avons acheté les droits de Royalties pour ce projet à la Gécamines en 2017. Au total, nous avons payé près de 166 milliards de Francs Congolais pour ce projet. Au cours des trois dernières années et demie, la mine a été construite. La production est presque à pleine capacité.
Au début de l'année prochaine, nous parlons de deux à trois mois, les dividendes vont commencer à être distribuées de cette mine. Je suis très excité. C'est la première fois, que vous, frères et sœurs, allez profiter de la richesse de ce pays.
Nous sommes convaincus que ce sera un grand succès.
Qu'il en plaise au Seigneur, le premier projet va être un tel succès que très rapidement ira au deuxième au troisième et au quatrième projet.
Et j'encourage ici, tous mes collègues des sociétés minières, à venir suivre cette initiative.
Partagez avec nos frères et sœurs de la RDC. C'est leur cuivre, c'est leur cobalt, en plus des impôts que vous payez.
Comme je me considère congolais, la plupart de mon temps ces vingt-trois dernières années, je l’ai passé en RDC. Quand nous avons commencé, personne ne comprenait ce que nous faisions là-bas. M. Gertler Dan, pourquoi tant? Pourquoi un investissement à si long terme? Pourquoi tant d'argent au Congo? Il existe d'autres endroits dans le monde où vous pouvez investir, peut-être moins risqués. Mais mon cœur, me disait que Dan c'est l'endroit et j'ai décidé de mettre ma foi, mon futur, mon argent et l'argent de ma famille au Congo. J'en suis fier. Je me sens honoré et privilégié, frères et sœurs, d'être votre partenaire. Nous sommes heureux de partager nos connaissances. Nous sommes heureux de partager l'expérience que nous avons acquise au cours des 23 dernières années. Nous sommes heureux de partager notre expertise. Nous croyons fermement que le cuivre et le cobalt appartiennent au peuple, mes frères et sœurs du Congo.
Faisons-le ensemble. Construisons ce pays ensemble. Développons ensemble les mines et les infrastructures au profit de la RDC et tous ensemble, nos frères et sœurs avec notre entreprise allons nouer un partenariat solide et unique.
Tosimbana maboko po Congo Ebonga (Tenons-nous la main pour développer le Congo) ! ”
Aujourd’hui, Dan Gertler offre au peuple congolais, l’opportunité de devenir ses partenaires en détenant une part dans les Royalties de Metalko.

Félix Tshisekedi : le Caucus PPRD Sud-Kivu recommande le respect strict de la Constitution

Déclaration des membres du Caucus PPRD Sud-Kivu
Nous membres du Caucus PPRD/Sud-Kivu réunis ce 14 novembre 2020 pour examiner la situation politique de l’heure caractérisée par une crise qui menace la stabilité des institutions et qui risque de mettre en péril, l’existence de l’Etat.
Déplorons ce qui suit :
1. La violation de la Constitution et des lois de la République par le Chef de l’Etat, garant du bon fonctionnement des institutions.
2. Le non-respect des engagements pris dans le cadre des accords notamment entre le FCC et le CACH, accords ayant permis une alternance pacifique à la tête du pays.
3. Le mépris affiché par ceux à qui le peuple a confié le mandat d’améliorer son vécu.
4. L’aggravation de la situation sécuritaire dans l’Est du pays face à la détermination des politiciens voulant privilégier leur positionnement pour les échéances de 2023.
- Recommandons avec insistance au Président de la République :
1. Le respect strict de la Constitution et des lois de la République ainsi que des accords signés avec ses partenaires notamment le FCC.
2. En sa qualité d’autorité morale du CACH, d’imposer aux responsables de cette plateforme le respect, l’élégance et la courtoisie vis-à-vis des partenaires politiques.
Fait à Kinshasa, le 14 novembre 2020

Pin It

Statistiques

11600401
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
15232
24889
197521
11202085
806817
833699
11600401

Your IP: 54.36.148.224
2020-11-29 13:50

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg