Flash

*Depuis hier, jeudi 12 novembre 2020, une plainte en bonne et due forme a été déposée à l’Office du Procureur près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe.

José Sele Yalaghuli, l’actuel Ministre des Finances et Plaignant, accuse Augustin Kabuya de l’avoir notamment, exposé aux menaces verbales ainsi qu’aux appels à la violence lors d’un discours tenu, le 10 novembre dernier, devant une foule et les médias mobilisés à la Permanence de l’Udps.
Citant un élément audio ayant circulé sur les réseaux sociaux, M. José Sele qui s’en remet ainsi à l’instruction de sa plainte, conformément aux lois en vigueur en RD. Congo, craint pour lui-même et pour la sécurité des siens.
Il explique, par ailleurs, qu’au cours de cette matinée politique-là, M. Augustin Kabuya aurait tenu des propos qui, à ses yeux, sont constitufs des faits infractionnels, au regard des dispositions du Code Pénal congolais Livre II, en ses articles 74, 159 et 160. Sur toute la ligne, il dénonce, littéralement, toutes les accusations portées contre sa personne et réclame que justice soit faite.
Parallèment, à l’Udps, Augustin Kabuya pourrait de nouveau tenir une nouvelle matinée politique aujourd’hui, en début d’après-midi, avant la descente sur terrain, le samedi 14 novembre pour la marche de soutien aux consultations initiées, depuis le 23 octobre 2020, par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi.
Et, face à cette plainte, il n’est pas exclu qu’il place encore un mot qui ne ferait qu’exacerber les contradictions et alourdir ce feuilleton judiciaire aux multiples rebondissements.
Déjà, des appels à la retenue se multiplient. Le Bureau Conjoint des nations Unies aux droits de l’homme ainsi que des organisations internationales, comme Human Rights Watch, appellent toute la classe politique congolaise à s’abstenir de tenir, surtout en ce temps de lutte contre la pandémie à Coronavirus et, même, de récession économique, des propos haineux et incitatifs à la violence.
Ils recommandent, par conséquent, de privilégier la tempérance et la modération dans les discours publics, pour donner la chance à la paix, à la stabilité institutionnelle ainsi qu’à la lutte contre la pauvreté en RD. Congo.
Ci, dessous, l’intégralité de cette plainte dont le contenu renseigne clairement la genèse des faits ainsi que les autres motivations sous-jacentes.

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

11599213
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
14044
24889
196333
11202085
805629
833699
11599213

Your IP: 66.249.66.82
2020-11-29 12:47

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg