Flash

*En vertu de ses prérogatives relatives à l’occupation du sol urbain, le Ministère de l’Urbanisme et Habitat, a déclenché, depuis deux mois, la procédure tendant à doter la République Démocratique du Congo de son premier Code de l’Urbanisme et de la Construction.

Un projet de loi, déjà élaboré, va être enrichi et débattu entre experts et techniciens, le mois prochain, au cours d’un atelier scientifique, avant d’être présenté au Parlement, pour examen et adoption.
Pius Muabilu Mbayu, autorité en charge du développement urbain sur l’ensemble du territoire national et président du comité de pilotage du Projet de Développement Urbain, PDU en sigle, a, parallèlement à la procédure législative affectant le projet de loi portant Code de l’Urbanisme, déclenché au profit de quatre villes, toutes bénéficiaires d’une voirie moderne et d’un encadrement à l’amélioration de leur gouvernance, une inédite procédure d’élaboration des premiers Plans Urbains de Référence (PUR).
Il sera question dans les quatre villes retenues que sont Bukavu, Goma, Matadi et Kikwit, de fixer, pour la première fois dans l’histoire de la RDC, un document qui régira toutes les règles d’urbanisme pendant les quinze ans à venir.
Puisqu’il s’agit de projection et d’anticipation, ce document, à valeur biblique, va incarner la gestion spatiale de ces coins : Tous les quartiers des villes concernées auront, chacun, un Plan Particulier d’Aménagement (PPA) qui va prédéfinir les zones constructibles ou non, les espaces naturels et les extensions futures.
Deux agences d’exécution ont été recrutées par le Secrétariat Permanent du PDU, unité d’exécution de ce projet, placée sous la tutelle du Ministère de l’Urbanisme et Habitat, pour élaborer ces PUR et PPA. Il s’agit du Bureau d’Etudes, d’Aménagent et d’Urbanisme (BEAU) et de l’Institut Supérieur d’Architecture et d’Urbanisme (ISAU).
Le premier se chargera de Matadi et de Kikwit, le deuxième, lui, déploiera ses équipes d’experts à Goma et Bukavu. Il ressort du protocole d’accord signé entre les parties que les deux agences auront cinq semaines pour boucler la première étape du processus d’élaboration de ces documents de référence.
La première dernière, consacrée au diagnostic ou à la collecte de données, va s’illustrer par plusieurs réunions entre élus, techniciens et populations pour comprendre et expliquer les dynamiques et les enjeux de l’élaboration du Plan Urbain de Référence, qui est la sommation de plusieurs PPA.
Ce lundi 9 novembre 2020, au cours de la première réunion de travail, qui a réuni, à Kinshasa, au siège du Secrétariat Permanent du PDU, les experts de BEAU, ISAU, les conseillers du Ministre d’Etat, Ministre de l’Urbanisme et Habitat et trois autres consultants, autour du Coordonnateur du PDU, Lazare Dakahudyno Wakale Minada, le calendrier de déploiement des équipes sur terrain a été discuté. Il en ressort qu’une première équipe, celle de l’ISAU, va se rendre à Bukavu et Goma dès ce 12 novembre. Le BEAU prendra quartier à Kikwit le 16 novembre prochain pour une mission de quinze jours et proposera trois semaines plus tard sa cartographie pour ces deux villes.
Il a été relevé que l’élaboration de ces documents connaitra une démarche participative et volontariste. Une concertation de grande envergure, avec plusieurs réunions publiques, sont prévues dans sa phase préparatoire pour recueillir les contributions des citoyens.
En effet, Il est utile, ont convenu les participants, de faire intervenir les citoyens dans la procédure d’élaboration pour qu’ils manifestent leurs souhaits, leurs préoccupations (Mobilité, environnement, logements, espaces naturels, etc..) et pour éviter des recours sur les prescrits du PUR (constructibilité ou non des terrains, conditions pour l’’usage des terrains, etc.). Une boîte à suggestions, déclinée en plusieurs versions, électronique et physique, pourrait accueillir par exemple les contributions des citoyens au fur et à mesure de l’avancement du travail.
Les participants à la réunion ont rassuré sur l’harmonie qui couvre l’ensemble de documents initiés par le Ministère des villes aux fins de réglementer l’urbanisation du pays. Bien qu’élaboré concomitamment au processus devant conduire à l’adoption du projet de loi portant Code de l’Urbanisme et Habitat, le Plan Urbain de référence, dans les quatre villes retenues, doit tenir compte des futures grandes orientations contenues dans le projet de loi. Un groupe d’experts qui intervient dans les deux documents se pose en soupape de sécurité.
Pour ce qui est de la fin des travaux, le Ministre d’Etat veut aller vite. Dans les meilleurs des cas, ont avancé ses conseillers et le Coordonnateur du PDU, les documents, évoqués ci-haut, seraient disponibles au plus tard, le 31 juillet 2021, date de clôture du projet PDU, financé par la Banque mondiale.

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

11617740
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
6767
25804
32571
11402880
824156
833699
11617740

Your IP: 66.249.66.82
2020-11-30 05:24

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg