Dernières publications

Flash

C’était un week-end très chargé pour Joseph Olenghankoy, Président du Conseil National du Suivi de l’Accord de la Saint Sylvestre et du Processus électoral en RDC qui, comme à l’accoutumée, a prêté une oreille attentive aux différentes préoccupations lui soumises par ses hôtes.

Vendredi 9 octobre 2020, le numéro Un du CNSA a reçu, à tour de rôle, la représentation des étudiants du Congo, le collectif des agents non payés mais aussi l’Union des Eglises du Réveil reformées au Congo.
Parlant du Collectif des agents de l’Etat non payés, Evariste Losamalo Engende, coordonnateur de la structure, au sortir de son audience avec le Président du CNSA, a plaidé pour l’implication personnelle du Président Olenghankoy. «Il y a certaines personnes qui sont des agents de l’Etat depuis 2010, jusqu’aujourd’hui, admis sous statuts, ils ont la carte bleue, c’est-à-dire, ils ont été recensés au niveau de la Fonction Publique, ils ont des arrêtés, notifications, affectations, mais ils demeurent sans salaires, ni primes jusqu’à ce jour, cette situation a perduré», a-t-il regretté. D’où, ils sollicitent l’implication personnelle du Président du CNSA pour que leur situation soit décantée au plus vite. «Il est difficile que nous luttions contre la corruption si ces agents qui sont dans le secteur de mobilisation des recettes restent non payés. Il y a de ceux qui sont aujourd’hui chefs des bureaux, chefs des divisions, voire Directeurs, mais qui ne reçoivent pas leur salaire, c’est quelque chose qui est inadmissible dans un Etat de droit que le Président a toujours prôné.

Dans le même chapitre, la représentation des étudiants du Congo, conduite par Prisca Manyala, a quant à elle partagé avec le numéro un du CNSA quelques problèmes auxquels font face les étudiants, particulièrement des étudiants de l’ISTA et de l’Université Simon Kimbangu. «Avec le Président Olenghankoy, nous avons parlé de la situation de l’ISTA, les homes des étudiants sont toujours fermés, parce qu’il était prévu que ces homes soient réfectionnés. C’est pourquoi, vu que le Président du CNSA est comme l’œil du Chef de l’Etat, nous avons bien voulu qu’il puisse le rappeler car le Président nous avait promis l’amélioration des conditions des étudiants», renseigne Prisca Manyala. Parlant de l’Université Simon Kimbangu, la Présidente de la REC sollicite la réhabilitation de la route Bongolo actuellement dégradée, avec l’avènement de la saison de pluie, elle craint que cette route puisse mettre en difficulté les pauvres étudiants de cette Université. Dans le même ordre d’idée, Prisca Manyala a annoncé la tenue du Forum de réflexion sur la pacification des zones de conflits armés et formation d’une chaine de l’unité nationale et de la paix en République démocratique du Congo, lequel forum va se tenir mercredi et jeudi de la semaine en cours dans le centre culturel du collège Boboto.

Au regard de la confusion qui prévaut actuellement au niveau de la Représentation des Eglises de Réveil au Congo, Evêque Alphonse Lohese Wato, Représentant de l’Union des Eglises du Réveil réformées au Congo (UERRC), a conduit auprès de Joseph Olenghankoy une grande délégation de pasteurs. Face au Président du CNSA, l’UERRC se réclame ni du côté de Sony Kafuta, ni de Dodo Kamba. Par contre, ils dénoncent ceux qui ont détourné la mission de l’Eglise. «Ils se sont fait instruments des hommes politiques, la profession la plus injuriée aujourd’hui en RDC, c’est notre Confession l’Eglise de Réveil au Congo, nous ne sommes pas avec eux, notre profession est à part entière», a précisé l’Evêque Alphonse Lohese Wato.
Toutes ces délégations ont remercié vivement le Président du CNSA, qui s’est montré très attentif à leurs préoccupations.

MB

Pin It

Statistiques

10692345
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
26256
25154
76505
10425374
732460
852369
10692345

Your IP: 18.215.62.41
2020-10-27 23:12

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg