Flash

«La ville de Kinshasa a beaucoup de défis à relever. Pour cela, il faut des moyens colossaux qui doivent principalement venir de la DGRK. Il est inadmissible que des agents de la DGRK prennent l'argent de la ville pour l'utiliser à leurs fins sans rien verser dans la caisse urbaine.

Il est temps que ces pratiques s'arrêtent. Fini donc la récréation », a averti le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, lors d’un échange avec les agents et cadres de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa (DGRK), mardi 6 octobre dernier, dans la salle polyvalente du Centre culturelle du Collège Boboto dans la commune de la Gombe à Kinshasa.
Plus que jamais déterminé à éradiquer les pratiques mafieuses qui s’observent dans cette régie génératrice des recettes de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila a rappelé à l’assistance que la mission assignée à la DGRK est de mobiliser des recettes fiscales, non fiscales et exceptionnelles.

Il a ensuite fait un rappel à l’ordre à tous les agents et cadres de la Direction générale des recettes de Kinshasa qui s’adonnent sans scrupule aux pratiques mafieuses de coulage des recettes de la ville. L’une de ses principales visions dans le cadre de la mobilisation des recettes.
Fini la recréation
Le Premier Citoyen de la ville de Kinshasa a révélé à ses interlocuteurs que la ville a moult défis à relever, et dont la principale ressource pouvant l’aider à y parvenir est la Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK).
Et pour ce faire, le Gouverneur Gentiny Ngobila, droit dans ses bottes, a été formel face aux agents de la DGRK qui s’obstinent à prendre l’argent collecté pour l’affecter à leurs propres fins sans pourtant verser un rond dans la caisse de la ville. "Il est inadmissible que des agents de la DGRK prennent l'argent de la ville pour l'utiliser à leurs fins sans rien verser dans la caisse urbaine. Il est temps que ces pratiques s'arrêtent. Fini donc la récréation", a-t-il tonné.

Sachant qu’il est appelé à rendre compte aux kinoises et kinois, le Chef de l’Exécutif provincial de Kinshasa a promis de s'investir personnellement dans la lutte contre le coulage des recettes aussi bien à la DGRK que dans d'autres divisions également accusées. Sera mis à l’écart, tout agent ou cadre qui dérogera à sa vision et ses orientations.
A l’en croire : « Kinshasa est devenue la rusée du monde ; nous avons une capitale sale, qui n'a pas été développée depuis des décennies. Il n'y a pas eu de nouvelles infrastructures adaptées pour accueillir la forte population que nous avons actuellement estimée à 15 millions d'habitants. J'ai été élu pour apporter des solutions à ces problèmes et je suis tenu à rendre compte aux Kinois au terme de mon mandat ».

La Pros.

 

Pin It

Statistiques

10782983
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
13529
25593
167143
10425374
823098
852369
10782983

Your IP: 34.201.18.139
2020-10-31 12:51

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg