Flash

*Bien plus que certains agitateurs politiques ne le pensent, tout porte à croire que Félix Tshisekedi et Joseph Kabila maintiennent de bonnes relations sur le plan de la gouvernance, malgré les secousses et tiraillements de ces derniers mois entre les membres de leurs plateformes politiques respectives, à savoir le Front Commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le Changement (CACH).

Des sources crédibles rapportent, cependant, que les membres du Comité de suivi de l’accord qui les lient ont repris les discussions depuis quelques jours et préparent une nouvelle rencontre imminente entre le président de la République et son prédécesseur, certainement pour harmoniser les vues.
Parmi les dossiers sur la table, la poursuite des nominations au sein des entreprises publiques, mais aussi la question d’un éventuel remaniement du Gouvernement de la République.
Les discussions au sein dudit Comité avaient été stoppées, après une période de fort tumulte entre les alliés au pouvoir, sur des questions capitales politiques et de gouvernance.

Sur la radio Top Congo, le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya, a souligné qu’à l’issue de ces prochains débats, toutes les questions sont abordées et que la priorité des conclusions sera apportée à la hiérarchie.
Augustin Kabuya a également rassuré sur la nécessité de la reprise des pourparlers entre des personnes dites responsables, de surcroit, censées prendre des décisions importantes pour l’intérêt général. « Là où il y a des hommes responsables dans une organisation, je ne crois pas que le statu quo devrait demeurer pendant longtemps…le Comité de suivi de l’accord est composé de personnes qui pensent toujours dans le vrai sens pour le bien de notre population ».
Aussi, a-t-il précisé, que les discussions ne se sont jamais arrêtées. « On se rencontre tous les jours. Je me moquais des gens qui disaient que les membres du Comité de suivi ne se réunissaient pas. Je me disais qu’il faut laisser les gens dans leur ignorance».

Kabund, Kabuya, Tshimanga et Shadary sur la touche
De plusieurs médias et autres sources, apprend-on, certains membres du comité de suivi de l'accord FCC-CACH ont été provisoirement écartés de ce cadre de discussions.
Il s’agit, du côté CACH, de Jean-Marc Kabund et Augustin Kabuya, respectivement président a.i et secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), mais aussi Emmanuel Ramazani Shadary, Secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) pour le compte du FCC.
Vidiye Tshimanga, quant à lui, aurait été définitivement mis de côté.

Ces derniers ont été remplacés par de nouveaux négociateurs au FCC et au CACH. Il s’agit de Peter Kazadi, Nicolas Kazadi, Kitenge Yesu et Théthé Kabwe du côté du Cap pour le changement et pour le Front Commun pour le Congo, Néhémie Mwilanya, Coordonnateur du FCC en dehors de Aubin Minaku, Azarias Ruberwa et Raymond Tshibanda qui demeurent les négociateurs pour le compte de la plateforme chère à l’ancien président Joseph Kabila.

En réaction à ces mouvements, le Haut Représentant du chef de l’Etat, Kitenge Yesu à épinglé sur son compte Twitter : « Je ne suis pas nouveau à ce Comité. Le temps n’est pas à la distraction. Mais à un crucial besoin d’unité, de cohésion et de concorde. Ne dispersons ni forces, ni pensées, ni énergies. Place à la synergie constructrice autour du Président de la République… ».

La Pros.

 

 

Pin It

Statistiques

11471221
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
13899
26867
68341
11202085
677637
833699
11471221

Your IP: 3.219.31.204
2020-11-24 11:50

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg