Flash

‘‘Renforcer le programme de formation des jeunes et faciliter leur pénétration dans le secteur économique, afin de susciter une génération de créateurs d’emplois pouvant renforcer la chaîne de valeurs en RDC’’. Tel est l’objectif ultime des assises ayant eu leur lancement hier, lundi 27 juillet 2020, dans les installations du CENACOF.

L’Office de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises Congolaises, OPEC en sigle, a, effectivement, eu à lancer ces assises en partenariat avec le COMESA, avec le financement de l’Union Européenne, au travers de la Cellule d’appui à l’Ordonnateur national du Fonds Européen de Développement – COFED en sigle, sous la tutelle du Ministère des Classes Moyennes, des Petites et Moyennes Entreprises et Artisanat ; une session visant à renforcer les capacités des professeurs de l’ITP/Bumbu dans le but d’améliorer leur expertise en traitement du cuir, un secteur qui représenterait plus de 200 millions de dollars en américains d’entrées dans les réserves du Trésor public.
Et dans le cadre d’un patriotisme économique, cette initiative entre dans la visée d’accroître la production et la consommation locales des dérivés du cuir. Le Ministre Justin Kalumba a martelé sur la dimension entrepreneuriale de l’apport de son Ministère dans le secteur de la formation professionnelle, dans la mesure où des actions d’incubation et d’accompagnement des projets des jeunes sont prévues pour maximiser la création des richesses des opérateurs congolais.

Le traitement et la commercialisation des produits dérivés en cuir constituent un grand secteur dans le monde entier où, par exemple, la demande en chaussures s’élèverait à 82 millions de pairs par an sur l’échelle mondiale. Un domaine où la RDC, avec le cheptel animalier qu’elle renferme, est appelée à faire ses preuves et à se démarquer, a fait comprendre le Directeur Général Adjoint de l’OPEC. Ce dernier a également évoqué que cette initiative cadre également avec le Programme National pour le Développement de l’Entrepreneuriat Congolais, PRONADEC en acronyme.
Le PRONADEC, un programme dont le Ministre Justin a peint la portée et les axes principaux. Il s’agit là d’une initiative en cours de lancement qui consistera à implémenter les cours d’entrepreneuriat dès la fin du cycle d’études primaires, dans le but de promouvoir les valeurs entrepreneuriales dans le chef de la population congolaise.

Cette initiative aura pour principaux axes : sa dimension de capacitation, l’ensemble des programmes théoriques et pratiques de formation en entrepreneuriat ; sa dimension de crédit, la facilitation à l’accès au financement des projets avec la création d’un fonds de garantie pour l’entrepreneuriat ; et, enfin, sa dimension de contrat qui consistera à garantir une part des marchés aux petites et moyennes entreprises afin de leur offrir la possibilité de vivre et croître face aux géants économiques ; a clarifié le Ministre devant les différentes composantes de l’assistance.

In globo, du 27 au 31 juillet, ces assises vont permettre d’analyser les besoins des professionnels du cuir (industriels et employeurs), formuler une matrice de mise en œuvre et d’évaluation du Programme de formation, et améliorer la qualité de formation en faveur des apprenants en cordonnerie de l’ITP/Bumbu.

Peter Ngoyi

Pin It

Statistiques

10711916
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
19121
26706
96076
10425374
752031
852369
10711916

Your IP: 34.236.245.255
2020-10-28 17:43

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg