Flash

Les mesures concernant la reprise des activités dans le secteur de l’enseignement en RDC ont fait l’objet de la réunion du Comité multisectoriel de la riposte contre la pandémie de la Covid 19, ce lundi 27 juillet 2020, à l'Immeuble Intelligent sous la direction du Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba.

Il ressort de cette séance de travail que les enseignements pour les classes de sixième primaire et sixième secondaire reprennent le lundi 3 août 2020. Et pour les G3 et L2, le lundi 10 août 2020. Les classes de maternelles et les autres classes du primaire et du secondaire ainsi que les autres années à l'enseignement Supérieur et Universitaire devront encore patienter.
En tout état de cause, il n'y aura pas d'années blanches, a rassuré le Vice Premier ministre en charge de l'Intérieur, Gilbert Kankonde, dans le compte-rendu de la réunion.
‘’Nous devons retenir qu’il n’y aura pas d’année blanche au niveau du secteur de l’Enseignement. Tout est mis en place pour que cette année puisse compter pour nos enfants‘’, a-t-il précisé.

En ce qui concerne ce qu’il y a à récupérer, principalement au niveau de l’enseignement supérieur et universitaire, les services spécialisés travaillent actuellement pour essayer d’accommoder le calendrier académique de sorte à ce que ce qui peut être repris soit programmé et que ce dernier soit réaménagé afin d’éviter une année blanche.
Le Comité multisectoriel a également souligné par le biais du Ministre de l’Intérieur que du côté de l’Enseignement supérieur, les locaux des universités ont été désinfectés et à partir du 3 août interviendra la reprise administrative, avant celle des cours dans les promotions à faible effectif, essentiellement dans les années terminales, le 10 août prochain.
Pour ce qui est de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, la reprise des cours sera effective à partir du 3 août et cela concerne les classes terminales de primaire et de secondaire.
Les autres dispositions pratiques seront communiquées par les ministères respectifs.

Port de masque, plus que jamais une nécessité
Cependant, le port de masque et le lavage des mains sont plus que jamais obligatoires dans tous les lieux publics. ‘’La maladie est bel et bien là. Ce n’est pas parce que l’état d’urgence a été levé que la maladie ne circule plus. Les mesures barrières doivent être de mise, elles font maintenant partie de notre culture de chaque jour‘’, a laissé entendre Gilbert Kankonde.

Le Vice-Gouverneur de la ville de Kinshasa, Néron Mbungu a pris part à la réunion du comité multisectoriel de riposte contre la COVID-19. A l’issue de la réunion, le vice gouverneur de la ville de Kinshasa a rappelé aux kinois l'obligation des mesures de distanciation physique et des gestes barrières, y compris le port obligatoire du masque. La police est instruite d'y veiller dès ce mardi 28 juillet 2020.

Retenons que le comité comprend les ministères de l'intérieur, du Budget, de la Décentralisation, de l'Enseignement Primaire Secondaire et Technique, des Finances, de la Santé, de la Défense Nationale et Anciens Combattants, des Affaires Sociales, des Actions Humanitaires ,de l'Enseignement Supérieur et Universitaire, du Conseiller Spécial du Chef de l'Etat en matière de Santé, du Secrétariat Général du Gouvernement, du Gouvernorat de la ville province de Kinshasa, du Secrétariat Technique chargé de la riposte contre la pandémie de la Covid 19, des services de sécurité ainsi que de la Police Nationale Congolaise.

La Pros.

Pin It

Statistiques

8417895
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
865
32442
221265
7970533
248937
979134
8417895

Your IP: 3.236.132.132
2020-08-09 00:19

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg