Dernières publications

Flash

Le Changement En Marche, en sigle « LCM », Regroupement Politiquesoutenant le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, a réuni, cedimanche le 14 Juin 2020, sa Coordination Nationale sous la directionde son Coordonnateur National, Maître John MBAYA NTITA, PrésidentNational du MRJCO, pour faire un tour d’horizon de l’actualitépolitique nationale de l’heure.
A la fin de cette rencontre, le LCM a publié une Déclaration Politiquedont la teneur suit :


1.Le Changement En Marche, en sigle LCM, fidèle à sa logique de soutenir l’Etat de droit mis sur pied par le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, demande au Bureau de l’Assemblée Nationale de respecter les décisions judiciaires, conformément à l’article 151 de la Constitution qui stipule que « Le Pouvoir Législatif ne peut ni statuer sur le différends juridictionnels, ni modifier une décision de justice, ni s’opposer à son exécution ».
En outre, le LCM tient àrappeler à la Présidente de l’Assemblée Nationale que notre pays estactuellement engagé dans la matérialisation de la vision du Présidentde la République relative à l’Etat de Droit, contrairement à larécente déclaration politique du Front Commun pour le Congo (FCC) quis’accroche aveuglément au principe de séparation des pouvoirs, quin’exclut pas le contrôle juridictionnel ou politique des un par lesautres dans un Etat de droit.
Le LCM renouvelle son soutien indéfectible au Président ad intérim de
l’UDPS, notre Partenaire privilégié, l’Honorable Jean Marc KABUND A
KABUND, durant cette période cruciale où les ennemis de la démocratieet de l’Etat de droit s’attaquent au Président de la République àtravers sa personne.
2. Le Changement En Marche, en sigle LCM, encourage la nouvelleimpulsion donnée à la justice nationale par le pouvoir judiciaire quiretrouve, petit à petit, ses titres de noblesse après avoir étéparalysé par le pouvoir politique depuis des décennies.
A cet effet, le LCM exhorte la justice congolaise à ne pas céder auxpressions, ni baisser les bras ni encore moins freiner l’élan amorcédans le cadre de l’émergence de l’Etat de droit.
3. Le Changement En Marche, en sigle L.C.M, dénonce avec la toutedernière énergie la tentative d’installer d’une manière frauduleuseles nouveaux animateurs de la CENI toujours par le même bureau. Pour Le LCM, l’audit au sein de la CENI s’avère indispensable avantn’importe quelle opération.
4. Au regard des obstructions systématiques de l’actuelle
Assemblée Nationale, le LCM demande au Président de la République,
Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Félix-Antoine TSHISEKEDI
TSHILOMBO de dissoudre le Parlement en vue de donner la parole au
Peuple Congolais pour se choisir librement une nouvelle Représentation
Nationale.
5. Le LCM réaffirme son soutien indéfectible à Son Excellence
Monsieur Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO et l’encourage à continuer
sa lutte pour le développement de notre pays.
Fait à Kinshasa, le 14 Juin 2020
POUR « LE CHANGEMENT EN MARCHE »,
Le Coordonnateur National,
Maître John MBAYA NTITA

 

Pin It

Statistiques

9624861
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
20552
29272
190435
9240386
517345
938558
9624861

Your IP: 54.237.183.249
2020-09-19 15:04

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg