Flash

La plénière de ce mardi 9 Juin 2020 était consacrée à l’examen et adoption du Rapport de la Commission PAJ en rapport avec la proposition de loi organique portant création, organisation et fonctionnement de l’Agence nationale de lutte contre la corruption, proposition de loi initiée par l’Honorable Henri Thomas Lokondo.


Cette commission fera son retour en plénière le 12 juin prochain après avoir intégré les amendements des Députés nationaux sur le texte initial.
Lucain Kasongo qui a fait l'économie générale du rapport de la commission sur cette proposition de loi organique sous examen avec la lecture intégrale du texte par le Rapporteur, a informé la méthodologie appliquée lors de l’examen de cette proposition au niveau de la commission. Cependant, en marge de débat général, deux interventions se sont avérées très pertinentes, œuvre de Delly Sesanga et Boris Mbuku. Le premier a déploré la lourdeur du modèle proposé ainsi que le risque de collision avec la mission dévolue aux parquets. D’après lui, l'agence doit strictement demeurer dans la prévention. Et le second intervenant, à savoir Me Boris Mbuku, celui-ci n'est pas convaincu par le fondement Constitutionnel de l'agence mais aussi son caractère budgétivore. Il s'est interrogé s'il s'agit d'un service public au service du pouvoir judiciaire ou d'une institution d'appui à la démocratie jouissant d'une totale indépendance comme le CNSA par exemple.
La plénière du 12 juin devra adopter chaque article de cette proposition de loi organique dont l'importance n'est pas à démontrer.
Il convient de noter que le second point à l’ordre du jour relatif à l’opportunité d’interpeller un membre du Gouvernement a été débattu à huis-clos.

MB

Pin It

Statistiques

8517913
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
2790
31877
100883
8196630
348955
979134
8517913

Your IP: 3.235.107.209
2020-08-12 01:26

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg