Flash

Qualifiés de démesurés, les propos tenus par le Président américain Donald Trump contre la Chine ne laissent pas indifférentes les autorités chinoises qui privilégient la voie du dialogue à la place d’une confrontation entre les deux grandes puissances mondiales.

Par la voix de son Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires Etrangères, la Chine est sortie de son silence pour fixer l’opinion internationale sur sa politique étrangère et ses relations extérieures. C’était à l'occasion de la 3ème session annuelle de la 13ème Assemblée populaire nationale au Grand Palais du Peuple que Wang Yi a répondu aux questions des journalistes chinois et étrangers dont la majorité s’est concentrée sur la position de Pékin face aux menaces verbales de Washington.
Les relations sino-américaines sont de plus en plus tendues sous les impacts du COVID-19 et de l'élection aux Etats-Unis. Craignez-vous que les relations sino-américaines se détériorent encore davantage ?
Wang Yi : Les Etats-Unis sont actuellement le pays le plus touché par le COVID-19. Chaque jour, le virus y fait des victimes innocentes. Nous exprimons notre solidarité au peuple américain. Et nous espérons sincèrement que les Américains pourront vaincre rapidement le virus et reprendre leur vie normale. Le COVID-19 est l'ennemi commun de la Chine et des Etats-Unis. Le soutien mutuel et l'entraide sont l'aspiration commune des Chinois et des Américains. Depuis le début du COVID-19 en Chine, beaucoup d'associations et d'entreprises américaines et d'Américains ont apporté de l'aide à la Chine. Lorsque les Etats-Unis ont été touchés, le gouvernement chinois, les autorités locales et les personnalités de différents milieux ont renvoyé la solidarité et offert à la partie américaine une grande quantité de matériel médical dont elle a un besoin urgent. De plus, nous avons accordé du soutien à la partie américaine pour lui faciliter l'achat de matériel en Chine. Par exemple, plus de 12 milliards de masques ont été exportés aux Etats-Unis, soit près de 40 pour chaque Américain. Mais, il est regrettable de constater qu'au moment où le coronavirus fait des ravages, un virus politique se propage aux Etats-Unis. Ce virus politique cherche toutes les possibilités pour attaquer et dénigrer la Chine. Certains politiciens, en ignorant les faits de base, ont fabriqué trop de mensonges et fomenté trop de complots contre la Chine. Ces derniers temps, on a recueilli ces mensonges et les ont publiés sur Internet. Cette liste s'allongera s'il y en a d'autres. Plus la liste de mensonges est longue, plus leur niveau moral se dégrade, et plus ils laissent de taches dans l'Histoire. Je lance un appel : ne gaspillez plus le temps qui est si précieux, ne méprisez plus les vies qui nous sont tellement chères. A l'heure actuelle, ce qui est le plus important pour la Chine et les Etats-Unis, c'est d'abord de s'inspirer mutuellement de leurs expériences contre le COVID-19 pour contribuer à leur combat respectif. Deuxièmement, ils doivent répondre aux attentes de la communauté internationale pour participer et contribuer ensemble à la coopération multilatérale contre le COVID-19 et jouer un rôle actif dans le combat international. Et troisièmement, les deux pays doivent tenir compte de la prévention et du contrôle réguliers sur le long terme et œuvrer rapidement à coordonner leurs politiques macroéconomiques pour réduire les impacts du virus sur leurs économies et la croissance mondiale. En ce qui concerne l'état actuel et les perspectives des relations sino-américaines, la Chine estime depuis toujours que, les deux pays, plus grand pays en développement et plus grand pays développé du monde, assument une responsabilité importante pour la paix et le développement mondiaux. Ils doivent se montrer responsables envers l'humanité, envers l'histoire et envers leurs peuples, gérer sérieusement et adéquatement leurs relations bilatérales. La Chine et les Etats-Unis gagnent à coopérer et perdent à se battre. C'est l'enseignement le plus pertinent que nous avons tiré des expériences et des leçons obtenues au cours des dizaines d'années écoulées. Les deux parties ont à le garder toujours à l'esprit. La Chine et les Etats-Unis ont des systèmes sociaux différents, qui sont choisis par leurs peuples et doivent être respectés par l'un et l'autre. ‘‘Il est vrai que la Chine et les Etats-Unis ont des désaccords sur pas mal de sujets’’, mais cela ne signifie pas qu'il n'y a pas de place pour la coopération. Presque tous les défis planétaires du monde d'aujourd'hui appellent une réponse coordonnée de ces deux grands pays.
La Chine est toujours disposée à travailler avec la partie américaine, dans l'esprit de non-conflit, de non confrontation, de respect mutuel et de coopération gagnant-gagnant, pour construire des relations sino-américaines basées sur la coordination, la coopération et la stabilité. Mais dans le même temps, il est impératif pour nous de défendre la souveraineté et l'intégrité territoriale de notre pays, nos droits légitimes au développement ainsi que la place et la dignité gagnées par le peuple chinois à travers de rudes épreuves. La Chine n'a pas l'intention de changer les Etats-Unis, encore moins de les remplacer. Et les Etats-Unis ne peuvent pas changer la Chine comme ils le veulent, encore moins entraver la marche historique des 1,4 milliard de Chinois vers la modernisation.
Mais il faut rester vigilant. Certaines forces politiques aux Etats-Unis kidnappent les relations sino-américaines et cherchent à les entraîner dans une prétendue « nouvelle guerre froide ». Ces agissements dangereux vont à contre-courant de l'Histoire. Ils réduisent non seulement à néant les fruits de coopération accumulés par les deux peuples depuis des années, mais aussi mettent en péril le développement futur des Etats-Unis et menacent la stabilité et la prospérité mondiales. Les personnalités clairvoyantes des deux pays doivent se mettre en avant pour les stopper.*Je réaffirme : pour les intérêts fondamentaux et de long terme des peuples chinois et américain, et pour l'avenir et le bien-être de l'humanité, il est nécessaire et impératif que la Chine et les Etats-Unis œuvrent à trouver une voie de coexistence pacifique et de coopération gagnant-gagnant entre pays aux systèmes sociaux et cultures différents.
Comment la Chine compte répondre aux procès en dédommagement liés au COVID-19 contre la Chine aux Etats-Unis ?
Wang Yi : Les prétendues « poursuites indues » contre la Chine ne sont appuyées sur aucun fait, aucun fondement juridique, ni aucun précédent international. Elles sont totalement infondées.
La Chine, tout comme les autres pays, est victime de cette épidémie soudaine. Face à un virus inconnu, la Chine, par son grand sens des responsabilités envers la vie et la santé du peuple et envers la santé publique mondiale, a été le premier pays à signaler des cas à l'OMS et à partager sans tarder des informations avec les pays et régions concernés. La Chine a été le premier pays à obtenir la séquence génétique du virus et à la partager avec les autres. Et elle a été le premier pays à publier ses plans de traitement et de contrôle. Face à une situation extrêmement difficile, nous avons, avec une détermination exceptionnelle, coupé dans les plus brefs délais les chaînes de transmission du virus et endigué efficacement sa propagation rapide. Nous en avons payé un prix lourd, et nous y avons consenti d'énormes sacrifices. La réponse chinoise au COVID-19 a été rendue publique dont la chronologie, les faits et les chiffres sont clairs. Elle résistera à l'épreuve du temps et de l'Histoire.
Engager la soi-disant responsabilité d'une victime, lui réclamer les prétendues réparations et falsifier les « preuves » de toutes sortes en faveur de tels agissements, c'est bafouer l'état de droit international et trahir la conscience de l'humanité. Ces pratiques sont contraires aux faits, dépourvues de raison et inacceptables au regard du droit. La Chine d'aujourd'hui n'est plus la Chine d'il y a cent ans. Le monde d'aujourd'hui n'est plus le monde d'il y a cent ans. Ceux qui tentent ces démarches indues pour saboter la souveraineté et la dignité de la Chine et extorquer les fruits du dur labeur du peuple chinois se font des illusions et s'attireront la honte.
Nous avons assisté à une escalade de la guerre verbale entre la Chine et les Etats-Unis. La prétendue diplomatie du « loup combattant » sera-t-elle l'avenir de la diplomatie chinoise ?
Wang Yi : Je respecte votre droit de poser la question, mais je trouve votre angle de vue discutable. Parce que pour toute chose, il faut savoir discerner le vrai du faux. Sinon, un homme ne sera pas crédible, et un Etat aura du mal à garder sa place dans le concert des Nations. S'agissant de la diplomatie chinoise, il y a de différents interprétations et commentaires. En ma qualité de Ministre des Affaires Etrangères, je voudrais vous dire de manière formelle et responsable que la Chine poursuit depuis toujours la politique étrangère d'indépendance et de paix. Quels que soient les aléas internationaux, nous porterons le drapeau de la paix, du développement et de la coopération gagnant-gagnant, poursuivrons les objectifs de préserver la paix mondiale et de promouvoir le développement partagé, et développerons des relations d'amitié et de coopération avec tous les pays du monde. Notre mission est d'apporter une plus grande contribution à l'humanité. La diplomatie chinoise s'inscrit dans la belle tradition de la civilisation chinoise cinq fois millénaire. La Chine a toujours été un pays attaché à la vertu et au respect. Les Chinois sont épris de paix et d'harmonie. Nous traitons les autres avec sincérité et privilégions la loyauté. Nous ne malmènerons jamais les autres. Mais dans le même temps, nous sommes fermes dans nos principes. A toute attaque malintentionnée, nous répondrons par une riposte catégorique pour défendre résolument l'honneur du pays et la dignité de la nation. Face à tout dénigrement infondé, nous réfuterons par des faits pour préserver résolument la justice et la conscience de l'humanité.

Dans l'avenir, la diplomatie chinoise œuvrera pour construire avec les autres pays une communauté d'avenir partagé pour l'humanité. Les différents pays vivant dans le même village planétaire doivent coexister pacifiquement et se traiter sur un pied d'égalité. Les affaires de tous doivent être décidées par tous, et non dictées par un ou deux pays.
La Chine est depuis toujours d'avis qu'il faut aller vers un monde multipolaire et réaliser la démocratisation des relations internationales. Cela est entièrement en phase avec l'orientation du progrès de la civilisation humaine et aussi l'aspiration de la grande majorité des pays. Quel que soit son niveau de développement, la Chine ne prétendra jamais à l'hégémonie dans le monde. Elle sera toujours aux côtés des intérêts communs de tous les pays du monde et du courant de l'Histoire. Ceux qui ne cessent d'accuser la Chine de rechercher l'hégémonie sont justement ceux qui sont eux-mêmes accrochés à l'hégémonie.

Le monde d'aujourd'hui traverse des changements jamais connus depuis un siècle, avec de multiples instabilités et turbulences. Face à de plus en plus de défis planétaires, nous espérons que les différents pays pourront, en portant la vision d'une communauté d'avenir partagé pour l'humanité, se soutenir et coopérer davantage au lieu de s'accuser et de s'affronter, et travailler main dans la main à un avenir plus radieux pour notre monde.

Propos retransmis par Jordache Diala

 

Pin It

Statistiques

11455096
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
24641
27575
52216
11202085
661512
833699
11455096

Your IP: 185.191.171.4
2020-11-23 22:03

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg