Flash

La plénière de vendredi 29 mai 2020 a examiné les rapports de la commission Environnement, Tourisme et ressources naturelles sur les auditions des ministres du portefeuille et de l'environnement.

La créance de 250 millions de dollars que doit la compagnie KCC à la Gécamines ainsi la problématique de la gestion des parcs nationaux ont été les points chauds soulevés par les élus du peuple soucieux de voir la République rentrer dans ses droits. Les députés ont appelé le Ministre du Portefeuille, Clément Kwete, à s’impliquer davantage pour que la GECAMINES, société publique ayant pour seul actionnaire l’Etat congolais, ne sombre pas à la suite de cette dette. Les rapports qui ont été présentés par Jean Kimbunda Mudikela, ont été adoptés finalement par l'Assemblée plénière.

Concernant la préoccupation relative à la lutte contre la pandémie COVID-19 à l’aide des huiles essentiels, d’après la Commission Environnement, Tourisme, Ressources Naturelles et Développement Durable, le Ministère que chapeaute Claude Nyamugabo est capable de contribuer à travers la production de ces huiles essentielles à base d’eucalyptus citriodora.

«Le Ministre projette de relancer, avec l’appui du Gouvernement, la production de ces huiles essentielles dans le centre d’expérimentation à Kinzonzo au Plateau de Bateke à plus ou moins 180 Km de Kinshasa », note le rapport de la commission que dirige Mutiri wa Bashara Elvis.
Dans le chapitre des recommandations, sur le plan sécuritaire, la commission suggère le rétablissement de la sécurité par l’éradication des groupes armées qui occupent et encouragent l’envahissement des parcs nationaux afin de promouvoir l’activité touristique. Elle recommande la mise en place d’un processus de pêche guidée afin d’éviter les conflits avec les populations riveraines du Lac Edouard et du parc national de la Salonga.

Sur le plan socio-économique, la Commission Environnement, tourisme, ressources naturelles et développement durable dans ses recommandations adressées au Gouvernement via le Ministère d’Environnement et développement durable, recommande un dialogue participatif entre les populations riveraines des parcs nationaux, les représentants de l’Institut national de conservation de la nature (ICCN) et les autorités locales pour diminuer l’intensité des conflits dans le processus de démarcation des limites des aires protégées. Elle sollicite aussi la construction des infrastructures de base et la réhabilitation de la route nationale numéro 3 (axe Bukavu-Walikale-Kisangani) pour un développement durable, sans oublier la dotation de l’ICCN d’un budget nécessaire pour l’efficacité de sa mission.

Au niveau du Ministère du portefeuille, concernant la Gécamines, la Commission de l’Assemblée nationale insiste sur la levée de toute entrave au recouvrement par la Gécamines de ses créances vis-à-vis de ses créanciers dont la KCC en vue de lui permettre de poursuivre ses activités de production, car la lettre du Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat adressée à KCC demandant ‘’la surséance du contrat de cession d’actifs, est non seulement inconstitutionnelle, mais privilégie les intérêts d’une société privée étrangère au détriment de l’Etat actionnaire de la Gécamines’’, estime la Commission Environnement, tourisme, ressources naturelles et développement durable. Concernant la SOKIMO, la Commission demande au Bureau de l’Assemblée nationale de diligenter une commission d’enquête parlementaire auprès de la SOKIMO en vue d’analyser les joint-ventures éventuellement léonins conclus et faire rapport au bureau de l’Assemblée nationale aux fins d’adresser les recommandations idoines au Gouvernement ; apporter des réponses appropriées à la crise sociale de la SOKIMO dont les agents accusent plus de 75 mois d’arriérés de salaire ; procéder à la nomination des mandataires de la SOKIMO pour rendre la gouvernance de cette entreprise efficiente ; approcher un partenaire pouvant collaborer avec la SOKIMO dans les travaux des recherches sur ses glissements pour, in fine, certifier ses réserves, et négocier au cas par cas les conditions d’un partenariat mutuellement profitable.
Après la présentation de ces rapports, l’Assemblée plénière a procédé à son adoption.

Merdi Bosengele

 

Pin It

Statistiques

10658581
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
17646
25095
42741
10425374
698696
852369
10658581

Your IP: 34.201.9.19
2020-10-26 16:23

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg