Flash

Le Changement En Marche, en sigle « LCM », Regroupement Politique soutenant le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, a tenu, ce mardi 26 Mai 2020, une session extraordinaire de sa Coordination Nationale, avec comme seul point à l’ordre du jour, à savoir, la déchéance du Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale, Honorable Jean-Marc KABUND-A-KABUND, Président National ad intérim de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS).


Cette session extraordinaire de la Coordination Nationale du LCM adonné lieu à la présente Déclaration Politique:
1. Le Changement En Marche, en sigle LCM, a suivi avec attention le folklore orchestré par le Front Commun pour le Congo (FCC) lors de la plénière de l’Assemblée Nationale de ce lundi 25 Mai 2020, consacrée à l’examen de la pétition présentée par un député de l’opposition contre le Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale issue de la Majorité Parlementaire. Cette pétition du reste fausse par le fait qu’elle porte plusieurs fausses signatures et son simulacre de vote sont le fruit d’un long complot ourdi contre le Président de la République, Chef de l’Etat, par le Front Commun pour le Congo engagé dans la déstabilisation du pouvoir du Président Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.
2. Le Changement En Marche, en sigle LCM, rejette, haut et fort, la déchéance de l’Honorable Jean-Marc KABUND-A-KABUND de son poste de Premier Vice-Président de l’Assemblée Nationale, renouvelle, à travers la présente Déclaration Politique, sa proposition de dissolution de l’Assemblée Nationale et invite, en conséquence, le Chef de l’Etat à actionner, sans délai, tout le dispositif constitutionnel relatif à la dissolution de celle-ci.
3. Le Changement En Marche, en sigle LCM, constate avec regret que la crise interinstitutionnelle est permanente entre le Président de la République, Chef de l’Etat, d’une part, et les autres institutions de l’Etat toujours animées par le Front Commun pour le Congo, d’autre part. Le LCM qui observe ce dysfonctionnement entretenu à dessein par le Front Commun pour le Congo en vue d’empêcher le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, de gouverner le pays conformément au mandat Lui Confié, le 30 Décembre 2018 par le Peuple Congolais, exige la révocation immédiate de l’Accord de Coalition FCC-CACH.
4. Le Changement En Marche, en sigle LCM, réaffirme son soutien inconditionnel au Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, et félicite le Camarade Jean-Marc KABUND-A-KABUND pour son courage et son engagement pour l’avènement de l’Etat de droit tant attendu par le Peuple Congolais.
En conséquence, le LCM invite l’UDPS à renoncer au poste de Premier
Vice-Président de l’Assemblée Nationale et considère que tout membre de l’UDPS qui accepterait ce poste aura trahi le Président de la République, Chef de l’Etat.
Fait à Kinshasa, le 26 mai 2020
POUR «LE CHANGEMENT EN MARCHE»,
Le Coordonnateur National,
Maître John MBAYA NTITA

Pin It

Statistiques

10717531
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
24736
26706
101691
10425374
757646
852369
10717531

Your IP: 18.207.102.38
2020-10-28 23:12

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg