Trois heures d'audition et 31 questions, les Députés nationaux n’ont pas épargné Gilbert Kankonde, Vice-premier ministre, Ministre de l’intérieur et la sécurité. Après son passage à l’hémicycle du Palais du Peuple, d’autres ministres ont été auditionnés au sein des différentes commissions dans le cadre du contrôle parlementaire.

Claude Nyamugabo, Ministre de l’Environnement et Clement Kwete, Ministre du Portefeuille ont répondu présent à l’invitation lancée par la commission Environnement, Tourisme et Ressources Naturelles, en vue d’éclairer la lanterne des élus du peuple. D’ici la fin de la présente session de mars, le contrôle parlementaire s’annonce palpitant pour des Ministres en fonctions et responsables des Sociétés de l’Etat.

Hier, mardi 19 mai 2020, c’est le VPM Ministre de l’intérieur qui avait ouvert la série d’auditions. Les Députés membres de la commission défense et sécurité que chapeaute Janet Kabila ont fait le contour de toutes les questions sécuritaires qui dérangent la quiétude du peuple congolais. Il va revenir mardi prochain pour répondre à ces questions qui lui ont été posées et qui constituent la plus grande préoccupation des élus du peuple à l'heure actuelle. Face à la presse, le Rapport de ladite commission Juvénal Munubo a signifié à la presse que le Ministre Kankonde a évoqué la question des moyens et des effectifs des agents de l’ordre. « Le Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité a évoqué un problème des effectifs et des moyens. Beaucoup de Députés sont intervenus pour lui dire qu’il faut faire avec le moyen disponible. Il y a un budget que nous votons chaque année », a déclaré le rapporteur de la Commission Défense et sécurité de l’Assemblée nationale après l’audition du Ministre Kankonde. Celui-ci était accompagné des responsables de la police et de la Direction générale de migration.

Nyamugabo et Kwete reviennent ce jeudi
Au niveau de la commission Environnement, Tourisme et Ressources Naturelles, c’est le Ministre Claude Nyamugabo et Clement Kwete qui ont été reçus à tour de rôle. Ces deux ministres ont été accompagnés de plusieurs autres responsables de divers services. Claude Nyamugabo de l'environnement et Kwete du portefeuille étaient venus d'abord écouter les préoccupations des Députés avant de prendre rendez-vous dans 48 heures pour donner des réponses idoines. Avec le premier, il a été question de savoir ce que gagne réellement la population congolaise vis-à-vis des aires protégées qui occupent des grandes étendues de terre cultivables. A ce sujet, le Ministre Nyamugabo promet de revenir jeudi pour répondre à cette problématique et à d'autres questions sécuritaires liées à la gestion des aires protégées. La Commission a abordé l'éternelle question de la gestion des entreprises publiques avec le Ministre de tutelle. Les élus seront également fixés au terme du délai légal, soit 48heures. Le Ministre de portefeuille, quant à lui, s’était présenté pour écouter les préoccupations des élus du peuple sur son secteur afin de revenir avec les réponses convaincantes ce jeudi.

Il convient de noter que la PCA de la Société Sokimo a été auditionnée par la Commission Environnement, Tourisme, Ressources naturelles. Comment se porte la Société Sokimo? Quelles sont ses difficultés et perspectives d'avenir, que peut attendre la population de cette unité de production ?

Ce sont là les questions auxquelles les Députés nationaux membres de la Commission Environnement, Tourisme, Ressources naturelles ont posé pour comprendre le mode de fonctionnement et de gestion de cette grande société. Tout en voulant rassurer les élus, la Présidente du Conseil d'administration, Pca, Annie Kithima, a promis de revenir dans 48 heures avec plus de précisions.

Merdi Bosengele

 

 

 

 

Pin It

Statistiques

6196112
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
4238
33015
212839
5748910
891579
559814
6196112

Your IP: 34.232.62.209
2020-05-30 02:34

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg