*Le Secrétariat Technique du Comité multisectoriel de riposte contre le COVID-19 vient de bénéficier ce lundi 18 mai 2020, des kits de dépistage rapide de la part du Gouvernement, pour stopper la propagation de la pandémie à Coronavirus en République démocratique du Congo.

La cérémonie de remise officielle de ces matériels a eu lieu à l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) sous la direction du Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba. Il s’agit principalement de 50.000 cartons qui comprennent chacun 25 pipettes.

Fabriqués par la firme Belge ZENTECH, basée à Liège, ces tests de dépistage rapide ont été acquis sur fonds propres du Gouvernement congolais pour un coût global de 520.000 USD.
Le Coordonnateur du secrétariat technique du Comité multisectoriel de riposte contre le COVID-19, Docteur Jean-Jacques Muyembe, qui les a réceptionnés, a remercié le chef de l’Exécutif central pour ces tests de dépistage rapide, qui vont augmenter la capacité de diagnostic de l’INRB. Selon lui, la dispersion de la maladie dans la population sera aussi mieux cernée, et cela permettra de prendre des mesures appropriées afin de combattre plus efficacement cette maladie au pays.

‘’L’arrivée de ces tests rapides va nous permettre d’augmenter notre capacité de diagnostic et surtout nous pouvons maintenant connaître la façon dont le virus circule dans la population. Avec cela, nous pouvons donc prendre des mesures comment nous devons lutter contre cette épidémie‘’, a laissé entendre Dr Muyembe Tamfum.
Le Ministre de la Santé, Eteni Longondo, présent à cette cérémonie a confirmé que plusieurs personnes pourront être dépistées par l’INRB grâce à ces tests de dépistage rapide. Et, il s’agit aussi pour le Gouvernement de la République de mettre fin au problème de retard des résultats tant décrié.

‘’Le gouvernement ne croise pas les bras, il se bat pour combattre cet ennemi qui est venu nous envahir. Aujourd’hui, le gouvernement à travers le Premier ministre, est venu remettre les kits de test covid au Secrétariat technique. Il y aura maintenant beaucoup plus de tests qui seront fait et le retard que nous connaissons par rapport aux résultats n’existera plus. Nous avons des tests rapides, sensibles et qui peuvent être comparables aux tests que nous faisons maintenant‘’, a-t-il souligné.

Il sied de rappeler ici que lors de sa réponse à la question d’actualité du député national François Nzekuye, sur la pandémie de COVID-19, le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, avait promis aux élus du peuple le 6 mai dernier, que son Gouvernement qui a déjà pris plusieurs mesures pour limiter la propagation de cette maladie et ses effets pervers, s’organise aussi pour amorcer le dépistage massif.

La Pros.

Statistiques

6079607
Aujourd’hui
Hier
Cette semaine
La semaine passée
Ce mois
Le mois dernier
Au total
31619
34303
96334
5748910
775074
559814
6079607

Your IP: 46.229.168.152
2020-05-26 16:15

Nos Partenaires

  • africatime.jpg
  • africa_n1.jpg
  • allafrica.jpg
  • logo-monusco.jpg
  • okapi.jpg